Rosenrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rosenrot

Album par Rammstein
Sortie Entre le
27 octobre 2005 et le
28 mars 2006
selon les pays
Enregistré Teldex Studios
Berlin, 2004/2005 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Durée 48:08
Genre Neue Deutsche Härte
Producteur Jacob Hellner
Label Universal

Albums par Rammstein

Rosenrot est le cinquième album studio du groupe de Neue Deutsche Härte Rammstein sorti en 2005.

D'abord sorti en version limitée dans leur pays natal le 27 octobre, il le fut par la suite au Virgin Megastore des Champs-Élysées à Paris le 28, puis à Londres le 29, et sa sortie mondiale fut le 31 (sauf aux États-Unis avec une sortie le 28 mars 2006).

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Benzin 3:46
2. Mann Gegen Mann 3:51
3. Rosenrot 3:55
4. Spring 5:25
5. Wo Bist Du 3:56
6. Stirb Nicht Vor Mir (Don't Die Before I Do) (feat. Sharleen Spiteri) 4:06
7. Zerstören 5:29
8. Hilf Mir 4:44
9. Te Quiero Puta! 3:56
10. Feuer Und Wasser 5:13
11. Ein Lied 3:44
48:05

Cet album est également sorti en édition limitée incluant en plus un DVD de trois chansons live filmées lors du Reise, Reise Tour :

  1. Reise, Reise (Nîmes, France)
  2. Mein Teil (Kawasaki, Japon)
  3. Sonne (Brixton Academy, Royaume-Uni)

Inspirations[modifier | modifier le code]

  • Benzin parle de différentes addictions possibles, tels la drogue, l'alcool ou le tabac. Elle s'inspire du film Love Liza, dans lequel un homme sain, n'ayant touché à aucune drogue de sa vie, délaisse sa petite amie et son travail pour simplement avoir le plaisir de respirer l'odeur de l'essence.
  • Pour les paroles de la chanson Mann Gegen Mann, Till Lindemann s'est inspiré de plusieurs de ses amis homosexuels.
  • Les deux premiers vers de la chanson Rosenrot (qui a donné le nom à l'album) "Sah ein Mädchen ein Röslein stehn' Blühte dort in lichten Höhn' " sont directement tirées d'un poème de Johann Wolfgang von Goethe, Heidenröslein, comme la chanson Dalaï Lama de l'album Reise, Reise s'inspirait du poème Le Roi des aulnes (Erlkönig) du même auteur.
  • Hilf Mir s'inspire du conte La très triste histoire avec le briquet du recueil Pierre l'Ebouriffé (Der Struwwelpeter) écrit et illustré par le médecin allemand Heinrich Hoffmann[1].

Particularités[modifier | modifier le code]

La moitié des chansons qui composent cet album sont issues de l'enregistrement de Reise, Reise, sorti en 2004, dont Mann Gegen Mann, Rosenrot, Wo Bist Du, Zerstören, Feuer & Wasser et Ein Lied, et datent donc de 2003[2].

Le titre Stirb Nicht Vor Mir fut enregistré en 2005 à Berlin avec la collaboration de Sharleen Spiteri, la chanteuse du groupe Texas, qui accompagne Till au chant.

Réception[modifier | modifier le code]

L'album a généralement été considéré comme assez décevant par les fans, beaucoup n'ont pas apprécié l'éloignement considérable qu'il représente par rapport au style bien plus proche du metal industriel classique des deux premiers albums, et même outre cette différenciation de style, il est considéré comme nettement moins inspiré que son prédécesseur, Reise, Reise ; de nombreux avis exprimés par les fans et webzines en font encore aujourd'hui l'album le moins aimé de Rammstein[3]. Cependant, il est aussi vu comme plus accessible à ceux qui connaissent encore mal Rammstein et le metal industriel.

Notes et références[modifier | modifier le code]