Richard Howard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Howard.

Richard Howard, né le à Cleveland (Ohio) est un poète, critique littéraire, essayiste et traducteur américain. Il est professeur de lettres à l'université Columbia de New York où il a aussi reçu sa formation.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de lettres françaises à la Sorbonne en 1952 et 1953, Howard fait un bref début de carrière comme lexicographe. Très vite, son attention se tourne vers la poésie et la critique poétique et il remporte le Prix Pulitzer de poésie en 1969 pour son recueil « Sujets sans titre » (Untitled Subjects), une collection de lettres et de monologues imaginaires de personnalités historiques du XIXe siècle. Howard a le plus souvent utilisé pour composer ses poèmes la technique de versification quantitative.

Il se voit attribuer le prix de traduction PEN (PEN/Book-of-the-Month Club Translation Prize) en 1976 pour sa traduction du Précis de décomposition de Cioran (sous le titre : A Short History of Decay) et l'American Book Award pour sa traduction de 1983 des Fleurs du mal de Baudelaire,

Howard a été longtemps éditeur de poésie dans la revue The Paris Review et est actuellement rédacteur en chef de la section poésie de la revue The Western Humanities Review. En plus de son prix Pulitzer, Howard a reçu le prix littéraire de l'Académie américaine des Arts et des Lettres (American Academy of Arts and Letters litterary Award) et un Prix MacArthur. Ancien chancelier de l'Académie des poètes américains (Academy of American Poets), il enseigne la pratique de l'écriture à la Columbia University School of the Arts. Il a été auparavant professeur de littérature comparée à l'université de Cincinnati puis professeur d'anglais à l'université de Houston. Il a assumé les fonctions de poète lauréat de l'État de New York de 1994 à 1997.

En 1982, Howard est fait Chevalier de l'Ordre national du Mérite par le gouvernement français.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Quantities (1962)
  • Damages (1967)
  • Untitled Subjects (1969)
  • Findings 1971
  • Two-Part Inventions (1974)
  • Fellow Feelings (1976)
  • Misgivings (1979)
  • Lining Up (1984)
  • No Traveller (1989)
  • Selected Poems (1991)
  • Like Most Revelations (1994)
  • Trappings (1999)
  • Talking Cures (2002)
  • Fallacies of Wonder (2003)
  • Inner Voices (selected poems), 2004
  • The Silent Treatment (2005)
  • Without Saying (2008)

Essais critiques[modifier | modifier le code]

  • Alone With America: Essays on the Art of Poetry in the United States Since 1950 (1969)
  • Preferences: 51 American Poets Choose Poems From Their Own Work and From the Past (1974)
  • Travel Writing of Henry James (essay) (1994)
  • Paper Trail: Selected Prose 1965-2003 (2004)

Principales traductions (du français vers l'anglais)[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]