Académie américaine des arts et des lettres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Académie américaine des arts et des lettres (en anglais American Academy of Arts and Letters) est une organisation de 250 membres dont les objectifs sont de promouvoir l'excellence dans la littérature, la musique et les arts aux États-Unis. Fondée en 1904 par sept membres du National Institute of Arts and Letters, elle prend pour modèle l'Académie française. Les sept premiers membres étaient William Dean Howells, Augustus Saint-Gaudens, Edmund Clarence Stedman, John La Farge, Mark Twain, John Hay et Edward MacDowell. L'institution se trouve au 633 West 155th Street, en bordure des quartiers de Harlem et de Washington Heights à New York.

Chronologie[modifier | modifier le code]

La plus ancienne organisation qui puisse être associée à l'académie fut fondée en 1865 à Boston, l'American Social Science Association. Elle devint le National Institute of Arts and Letters en 1898. Pour en devenir membre, il fallait justifier d'une œuvre remarquable dans le domaine des arts, musique ou littérature, elle était alors composée de 150 membres. Ce nombre fut augmenté en 1904, par l'introduction d'une double structure, composé de 50 membres d'élite et de 200 autres. Le plus grand groupe était appelé l' Institute, alors que le groupe d'élite se nommait l'Academy.

Ce système double persista jusqu'en 1976, lorsque fut créé l' American Academy and Institute of Arts and Letters. La structure combinant Academy et Institute était composée d'un maximum de 250 citoyens américains et de 75 compositeurs, artistes et écrivains étrangers en tant que membres honoraires.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A century of arts & letters : the history of the National Institute of Arts & Letters and the American Academy of Arts & Letters as told, decade by decade, by eleven members ; Louis Auchincloss; John Updike; New York : Columbia University Press, 1998. (OCLC 37806108)

Lien externe[modifier | modifier le code]