Paul Grüninger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Grüninger (1891-1972) est un Juste parmi les nations suisse. Il était commandant de la police du canton de Saint-Gall.

En août et septembre 1938, après l'Anschluss, l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne, il fournit des papiers avec de fausses données à des dizaines de réfugiés juifs fuyant le nazisme en Autriche, leur permettant d'entrer en Suisse. Découvert, il fut révoqué sans retraite, et dut ensuite subsister difficilement d'emplois précaires.

Comme dans le cas de Carl Lutz, il ne fut pas « réhabilité » dans son pays avant 1970, et ne le fut pleinement qu'en 1996, un quart de siècle après sa mort. Il reçut le titre de Juste parmi les nations peu avant sa mort.

Liens externes[modifier | modifier le code]