Rishon LeZion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rishon LeZion
(he) ראשון לציון - (ar) ريشون لتسيون
Blason de Rishon LeZion
Héraldique
Drapeau de Rishon LeZion
Drapeau
Administration
Pays Drapeau d’Israël Israël
District District centre
Maire Dov Tzur (2008 - )
Démographie
Population 222 300 hab. (2006)
Densité 3 787 hab./km2
Géographie
Coordonnées 31° 57′ N 34° 48′ E / 31.95, 34.8 ()31° 57′ Nord 34° 48′ Est / 31.95, 34.8 ()  
Superficie 5 870,3 ha = 58,703 km2
Divers
Date de création 1882
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Israël

Voir la carte administrative d'Israël
City locator 14.svg
Rishon LeZion

Géolocalisation sur la carte : Israël

Voir la carte topographique d'Israël
City locator 14.svg
Rishon LeZion
Liens
Site web http://www.rishonlezion.muni.il/
Le Gan Hamoshava (גן המושבה) de Rishon LeZion

Rishon LeZion, (en hébreu :ראשון לציון, on lit: Richon Letsion), souvent abrégé en Rishon, est une ville de la bande côtière centrale d'Israël, dans le District centre, au sud de Tel Aviv, intégrée à l'aire métropolitaine de Tel Aviv (Gush Dan). Avec ses 221 500 habitants (2006), il s'agit de la quatrième ville du pays. Son maire actuel est Dov Tzur.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée le 31 juillet 1882 par 10 membres du groupe sioniste “Hovevei Zion” (les Amants de Sion) originaires de Kharkov (actuellement en Ukraine). Sous le commandement de Zalman David Levontin, ils achetèrent 3,4 km2 de terres au sud-est de l’actuelle Tel-Aviv, à proximité du village arabe d’Eyun Kara. Avec Petah Tikva, il s’agit de la première implantation sioniste en terre de Palestine. Ses fondateurs faisaient partie de la Première Aliyah. Les nouveaux arrivants durent faire face à de nombreuses difficultés : terres sableuses, manque d’eau et inexpérience dans le domaine de l’agriculture. Ils vécurent ainsi dans la pauvreté. La nouvelle implantation a commencé à se développer après le creusement du Grand Puits et avec l’arrivée d’une nouvelle vague d’immigrants, les Bilouïm, membres d’un autre groupe sioniste le Bilou. Mais c’est surtout grâce au baron Edmond de Rothschild que la communauté s’est développée grâce à son agriculture : culture de citrons ("Pri Adar") et, à partir de 1886, viticulture (“Carmel Winery”).

Rishon LeZion fait également figure de ville pionnière dans le domaine culturel. La première école hébraïque y fut fondée en 1886, et le premier jardin d’enfants hébraïque en 1899. En 1890, la communauté comptait 359 habitants. En 1900, sa population atteignait 526 hab.

Le nom de Rishon LeZion, que l’on peut traduire par "Premier vers Sion", est tiré d’un verset de la Bible : "ראשון לציון הנה הינם, ולירושלים מבשר אתן" - "C’est pour Sion que voici, tout premier, celui qui parle, c’est Jérusalem que je gratifie d’un messager" (Isaïe, 41,27 Traduction œcuménique de la Bible)

Les maires de Rishon[modifier | modifier le code]

  1. Dr Eliakum Ostashinski (1950-1951)
  2. Arie Sheftal (1951)
  3. Moshe Gavin (1952-1955)
  4. Gershon Man Mankov (1955)
  5. Hana Levin (1955-1960)
  6. Arie Sheftal (1960-1962)
  7. Noam Laoner (1962-1965)
  8. Arie Sheftal (1965-1969)
  9. Hananya Gibstein (1969-1983)
  10. Meir Nitzan (1983-2008)
  11. Dov Tzur (2008-en cours)

Rishon Le-Zion de nos jours[modifier | modifier le code]

Rishon-LeZion est devenue la quatrième ville d'Israël (221 500 hab. en décembre 2006). Elle est réputée pour la qualité de son cadre de vie.

Économie[modifier | modifier le code]

Les principaux secteurs économiques de la ville sont la viticulture, la construction, les services et le commerce. Le cœur de ses grandes zones d'activités économiques bat aussi bien le jour que la nuit. En effet, en raison de l'absence d'habitations, ces zones accueillent de nombreux bars, boîtes de nuits et restaurants qui restent ouverts jusqu'aux premières lueurs du jour.

La ville est réputée pour ses nombreux centres commerciaux qui en font l'une des villes les plus commerçantes du pays. Quatre grands centres peuvent être cités : le Qanyon Rotschild (קניון רוטשילד) en centre-ville, le Qanyon ha Zahav (קניון הזהב = CC de l'Or) dans le quartier nouveau de l'ouest, le Qanyon Shaar Rishon (קניון שער ראשון = CC de la Première Porte) et le Qanyon ha Ber (קניון הבאר = CC du Puits) également à l'ouest de la ville.

Culture[modifier | modifier le code]

Entrée du pressoir de Rishon LeZion

Chaque année, la ville accueille le Festival du Vin, un évènement culturel unique en Israël. Rishon est également réputée pour le Parc Amfi (qui a déjà accueilli des artistes internationaux comme Sting, Metallica, Alanis Morissette et bien d'autres), un zoo, un parc d'attractions (Superland), et sa belle promenade du bord de mer.

Heichal Ha-Tarbut (le Hall de la Culture) est un grand centre culturel réputé pour ses concerts, son théâtre et autres évènements culturels.

La ville compte aussi un orchestre symphonique dont le directeur musical est le chef Mandi Rodan.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville est jumelée avec :