Palais des Chirvanchahs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais des Chirvanchahs
Image illustrative de l'article Palais des Chirvanchahs
Présentation
Nom local Şirvanşahlar sarayı
Date de construction 1441
Destination initiale Résidence
Destination actuelle Musée
Protection  Patrimoine mondial (2000)
Géographie
Pays Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Localité Bakou
Localisation
Coordonnées 40° 21′ 58″ N 49° 50′ 00″ E / 40.366149, 49.833443 ()40° 21′ 58″ Nord 49° 50′ 00″ Est / 40.366149, 49.833443 ()  

Géolocalisation sur la carte : Azerbaïdjan

(Voir situation sur carte : Azerbaïdjan)
Red pog.svg

Le Palais des Chirvanchahs (en azéri : Şirvanşahlar sarayı) est le palais des souverains de Chirvan, construit à Bakou au XVe siècle lors du règne de Khalil-Allah. La construction du palais était liée au transfert de la capitale de l’état des Chrvanchahs de Chémakha à Bakou. Le Palais forme un ensemble, qui réunit divankhana, le sanctuaire des chirvanchahs, la mosquée du palais de 1441 avec minaret, les bains et le mausolée du scientifique de la cour Séyid Yahya Bakouvi. En 1964, l’ensemble du palais a été déclaré musée-réserve et a été mis sous la protection de l’état. L’ensemble architecturel et culturel unique est inclus au Patrimoine mondial de l’UNESCO[1],[2].


L’immeuble du Palais[modifier | modifier le code]

Au moment de la prise de Bakou par les troupes des Séfévides en 1501, le palais a été pillé. Tout le trésor des Chirvanchahs tel qu’armes, armures, bijoux, tapis, brocarts précieux, des livres rares de la bibliothèque du palais, la vaisselle d’argent et d’or, avait été emmené par les Séfévides à Tabriz. Mais, après la bataille de Tchaldiran de 1514 entre l’armée du Sultan de l'Empire ottoman Selim Ier et les Séfévides, finie par la défaite des derniers, les trésors des Chirvanchahs étaient restés aux Turcs comme des trophées. Á présent, les trésors des Chirvanchahs se trouvent dans les collections des musées de la Turquie, de l’Iran, de l’Angleterre, de la France, de la Russie, de la Hongrie. Certains tapis du palais sont gardés au musée de Londres de Victoria et d’Albert, et les livres anciens de la bibliothèque du palais sont conservés dans les dépôts de livres de Téhéran, de Vatican, de Saint-Pétersbourg[3],[4].

Le panorama du palais

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.icherisheher.gov.az/static,19/lang,en/ “Shirvanshahs” Palace Complex
  2. http://archive.travel.ru/azerbaidjan/4511.html Ансамбль дворца Ширваншахов
  3. http://news.day.az/culture/283241.html Какие тайны хранит в себе Дворец Ширваншахов
  4. http://venividi.ru/node/9884 Шемаханские зарисовки – 2. Баку. Дворец ширваншахов