Pacific (navire de croisière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pacific.
Pacific
Image illustrative de l'article Pacific (navire de croisière)
Le Pacific, alors Pacific Princess, en 1987

Autres noms
  • 1971-1975 : Sea Venture
  • 1975-2002 : Pacific Princess
  • 2002-2012 : Pacific
Type Navire de croisière
Histoire
Lancement 9 mai 1970
Mise en service 8 mai 1971
Statut en attente de déconstruction (août 2013)
Caractéristiques techniques
Longueur 167,74 m
Maître-bau 24,59 m
Tirant d'eau 7,40 m
Tonnage 19 903 UMS
Propulsion 4 moteurs Diesel Fiat C420, 10SS diesels
Vitesse 20 nœuds
Ponts 8
Autres caractéristiques
Passagers 626
Équipage 350
Chantier naval Nordseewerke Allemagne
Armateur
Pavillon 1971-1975 : Oslo

1975-2002 : Londres

2002-aujourd'hui : Nassau

IMO 7018563
Coût 25 millions de dollars US

Le MS Pacific (anciennement le Sea Venture et le Pacific Princess) est un navire de croisière appartenant à la société Quail Cruises.

Ce navire fut construit en 1971 pour Flagship Cruises, il a été acheté par Princess Cruises en 1975 et renommé Pacific Princess, paquebot vedette de la série La croisière s'amuse.

Il navigua pour Viagens CVC d'avril à octobre 2008 avant de rejoindre Quail Cruises.

Il a été échoué à Aliağa le 6 août 2013 pour démolition[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Ce navire de croisière a commencé sa navigation en 1971, pour la compagnie Flagship Cruises, sous le nom de Sea Venture. Il est vendu en avril 1975 à P & O Cruises, qui est le nouveau propriétaire de la société Princess Cruises.

Au début de l'année 1977, la série La croisière s'amuse, débute avec en vedette le Pacific Princess ; ce navire est apparu dans presque tous les épisodes (le tournage se déroulait principalement en studio sur des reconstitutions du navire), mais fut parfois remplacé par le Island Princess. Le terme de « Love Boat » (le titre de la série en anglais) a largement été repris dans les campagnes de promotion de la société Princess Cruises.

En 1998, le navire est saisi par la police en Grèce, à la suite de la découverte de 25 kg d'héroïne détenus par 2 hommes d'équipage philipins. Selon des sources de la BBC de l'époque, le navire était devenu une base du trafic de drogue en Méditerranée.

De 2001 à 2002, le Pacific Princess a continué de naviguer sous pavillon de la Princess Cruises. En 2002, Princess Cruises achète le navire R-three à la suite de la faillite de Renaissance Cruises et lui donne le nom de Pacific Princess, alors que l'ex-navire de ce nom exécute son dernier voyage en octobre / novembre 2002 au départ de New York vers Rome en Italie. Par la suite, le navire vogue pour la flotte de Pullmantur Cruises en Espagne sous le nom de Pacific avant de rejoindre Viagens CVC au Brésil.

En octobre 2008, le navire est racheté par Quail Cruises, avant d'être stoppé quelques semaines à cause de certains tests de sécurité manqués. Immobilisé à Valence pour cause d'amiante, il est autorisé à se rendre à Gênes (Italie) où le Chantier San Giorgio del Porto entame les travaux nécessaires. Un conflit financier oppose finalement le chantier et l'armateur, ce qui entraine l'arrêt des travaux de remise en état.

En 2012, il est vendu pour démolition à un chantier turc et devient l’Acif ; il est échoué à Aliağa le 6 août 2013 en attendant d'être déconstruit[1],[3].

Culture & media[modifier | modifier le code]

  • Le Pacific Princess est le nom du paquebot de la série La croisière s'amuse.
  • On parle d'un Pacific Princess dans le film "Lineup" de Don Siegel (1958), mais ce n'est pas le même navire.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :