Sargon II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sargon.

Sargon II ou Sharroukin ou Sargón ou Šarru-kīn ou Sharru-ken, en Syriaque : ܣ ܪ ܓ ܘ ܢ, fut roi de Babylone de 709 à 705 et roi d'Assyrie de 722 jusqu'en 705 av. J.-C. (on trouve aussi -721/-705), année de sa mort. Il est généralement considéré comme le frère et successeur de Salmanazar V dont il fut le général. Toutefois, certains spécialistes avancent qu'il serait issu d'une branche collatérale de la famille royale car son avènement au trône est contesté. Il est le fondateur de la dynastie des Sargonides. Son nom, Sharru-kīn, signifie "le roi (est) stable/fidèle", plutôt que "Roi légitime" comme on a tendance à le dire.

Les conquêtes[modifier | modifier le code]

Sargon II et un haut dignitaire.
Bas-relief du palais de Dur-Sharrukin

En 722, il annexe le royaume d'Israël et déporte sa population. Il écrase la rébellion des provinces syriennes (Arpad, Damas, Hamath), qui sont soutenues par l'Égypte, à Qarqar et à Raphia. En 717, il dépose le roi hittite de Karkemish : la ville devient une colonie assyrienne.

Une importante campagne contre l'Urartu est lancée en 714, la huitième campagne de Sargon II : Sargon en a écrit un récit détaillé qui est actuellement conservé au Louvre. Les archéologues ont aussi découvert plusieurs centaines de courriers traitant de la préparation de cette guerre. Finalement, les forteresses urartéennes ne sont pas prises : les troupes de Sargon quittent le pays pour l'hiver, mettant fin à la campagne. Cependant, l'invasion leur a permis d'accumuler un énorme butin.

La Cilicie est l'étape suivante des troupes assyriennes, en 713 : sa conquête permet à Sargon d'étendre son royaume jusqu'à l'Halys. Il réprime, en 711, le soulèvement organisé par l'Égypte des royaumes de Philistie, d'Ashdod, Juda, Moab et l'Edom. Gath et les deux Ashdod sont annexés à l'empire assyrien.

L'année d'après, les Babyloniens accueillent Sargon en libérateur : il devient roi de Babylone en prenant la main de Bêl.

La frontière avec l'Élam est renforcée et la Phrygie, le Dilmun et Chypre lui prêtent allégeance.

Sargon meurt en campagne dans les Monts Taurus.

L'organisation du royaume[modifier | modifier le code]

Taureau androcéphale ailé gardien du palais de Dur-Sharrukin

Sargon perfectionne l'administration et les institutions du royaume héritées de Téglath-Phalasar III. Il déporte les ennemis vaincus et installe des communautés assyriennes dans les provinces conquises.

L'agriculture progresse également sous son règne, grâce à des avancées techniques importantes (systèmes d'irrigation, construction de réservoirs et de canaux).

Le commerce se développe grâce aux nouveaux marchés conquis.

Sargon construit la bibliothèque de Ninive et fonde sa capitale Dur-Sharrukin (localité moderne de Khorsabad) en 717.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Khorsabad, Capitale de Sargon II, Les Dossiers d'archéologie, hors-série 4, 1994
  • A. Caubet, Khorsabad, le palais de Sargon II, roi d'Assyrie, Paris,, 1995
  • (en) S. Parpola, The Correspondance of Sargon II, Part I, Letters from Assyria and the West, SAA 1, Helsinki, 1997
  • (en) G. B. Lanfranchi et S. Parpola, The Correspondance of Sargon II, Part II, Letters from the Northern and Northeastern Provinces, SAA 5, 1990
  • (en) A. Fuchs et S. Parpola, The Correspondance of Sargon II, Part III, Letters from Babylonia and the Eastern Provinces, SAA 15, Helsinki, 2001
  • (en) M. Dietricht, The Babylonian Correspondance of Sargon II and Sennacherib, SAA 17, Helsinki, 2003