Montjoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montjoi.
Montjoie
Monschau
Une vue d'ensemble de la ville
Une vue d'ensemble de la ville
Blason de Montjoie
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia (state).svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Cologne
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement d'Aix-la-Chapelle
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
7
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Magga Ritter
Partis au pouvoir CDU
Code postal 52156
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 3 34 020
Indicatif téléphonique 02472
Immatriculation AC
Démographie
Population 12 577 hab. (31 décembre 2009)
Densité 133 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 33′ 36″ N 6° 15′ 22″ E / 50.56, 6.25650° 33′ 36″ Nord 6° 15′ 22″ Est / 50.56, 6.256  
Altitude 517 m
Superficie 9 462 ha = 94,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Montjoie

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Montjoie
Liens
Site web www.monschau.de

Montjoie (allemand : Monschau) est une ville d'Allemagne occidentale, située au sud d'Aix-la-Chapelle (Arrondissement d'Aix-la-Chapelle), et en bordure du plateau des Hautes Fagnes. La superficie de la commune est de 94,61 km², pour une altitude comprise entre 350 à 650 mètres.

La ville est située dans la région de l'Eifel, dans l'étroite vallée de la Roer. Contrairement à de nombreuses autres villes allemandes, son centre historique du XVIIIe siècle ne fut pas détruit pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tisserands de Monjoie[modifier | modifier le code]

Ses nombreuses maisons à colombages et ses toits d'ardoise en font une ville d'un grand intérêt architectural et touristique.

Monschau était un pôle d’attractions pour les riches tisserands d’Europe. La Maison Rouge construite en 1760 est un exemple typique d’une demeure du XVIIIe siècle habitée par les riches tisserands[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château de Montjoie, qui surplombe la cité, date du XIIIe siècle. Il est mentionné pour la première fois en 1198. À partir de 1433, le château est propriété des ducs de Juliers. En 1543, l'empereur Charles Quint l'assiégea, le prit et pilla la ville. Le château resta cependant à la maison de Juliers jusque 1609, puis il fut intégré au Palatinat-Neuburg.

En 1795, la France prit la région, et sous son nom français de Montjoie, en fit un chef-lieu de canton. La région devint prussienne en 1815, et Monschau fut nommée capitale de district, le Kreis Montjoie. En 1918, Guillaume II germanisa[2] son nom en Monschau de crainte que la ville ne devienne belge après la guerre.

En 1972, la ville intégra plusieurs villages proches : Höfen, Imgenbroich, Kalterherberg, Konzen, Mützenich et Rohren.

Limite orientale de l'offensive alliée en décembre 1944, la ville fut une de celles qui servit de base arrière à la contre-offensive allemande lors de la bataille des Ardennes.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Jumelage[modifier | modifier le code]

Transports publics[modifier | modifier le code]

La ville est notamment desservie par la ligne de bus 385 au départ de la gare d'Eupen en Belgique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://vacancesmontjoie.webs.com/montjoie.htm
  2. Bruno Kehl, Revue Mémoires des Hautes Ardenne, septembre 2011, « Comment Montjoie est devenu Monschau ».

Lien externe[modifier | modifier le code]