Millennium Park

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le stade de Cardiff, voir Millennium Stadium.
Millennium Park
Image illustrative de l'article Millennium Park
Vue générale du Millennium Park
Situation
Image illustrative de l'article Millennium Park
Le Millennium Park (encadré en noir) est situé dans le Grant Park
Coordonnées 41° 52′ 58″ N 87° 37′ 22″ O / 41.882708, -87.62266741° 52′ 58″ Nord 87° 37′ 22″ Ouest / 41.882708, -87.622667  
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Région Illinois
Ville Chicago
Quartier Loop
Morphologie
Type Parc
Superficie 99 000 m2
Histoire
Création 16 juillet 2004
Monuments Cloud Gate, Crown Fountain, Lurie Garden, McCormick Tribune Plaza, Passerelle BP, Pavillon Jay Pritzker, Théâtre Harris.

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Millennium Park

Le Millennium Park ou parc du millénaire est un parc public situé dans le secteur du Loop à Chicago, dans l'État de l'Illinois aux États-Unis.

Créé au sein du Grant Park, le long du lac Michigan, ce parc d'une superficie de 99 000 m2 a été voulu par le maire Richard M. Daley pour remplacer les chantiers ferroviaires de la compagnie Illinois Central Railroad. Le projet a été lancé en octobre 1997 et les travaux qui ont commencé en juin 1999 ont duré jusqu'en juillet 2004. Le parc a été ouvert au public le 16 juillet 2004 par une cérémonie et des festivités qui rassemblèrent 300 000 personnes. Pour sa conception et sa construction, le parc a remporté plusieurs récompenses[1]. L'ensemble du Millennium Park est sous la gestion du Département des affaires culturelles de la ville de Chicago (Chicago Department of Cultural Affairs).

La construction de ce parc était le plus grand projet de la ville de Chicago depuis l'exposition universelle qui s'était tenue à Chicago en 1893[2]. Le projet qui devait initialement coûter 150 millions de dollars, a en définitive nécessité 475 millions de dollars qui ont été payés par les contribuables à hauteur de 270 millions de dollars, le reste ayant été financé par des donateurs privés, notamment des dynasties industrielles locales comme les Wrigley, les Crown et les Pritzker[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

De 1852 jusqu'en 1997, la Compagnie centrale des chemins de fer de l'Illinois, possédait un droit de passage pour ses voies ferrées qui séparaient alors le centre-ville de Chicago des rives du lac Michigan[5]. Pendant une brève période en 1871, à la suite du Grand incendie, l'équipe des Chicago White Stockings jouèrent des matchs sur ce terrain que l'on nommait alors l'Union Baseball Grounds[6],[7]. Ce n'est qu'au début du XXe siècle que l'architecte Daniel Burnham projeta d'installer Grant Park en ce lieu dans son Plan de restructuration de Chicago de 1909[8].

En 1997, lorsque la ville reprit le contrôle de cette zone, elle décida d'y installer une aire de stationnement[5]. Cependant, la ville réalisa que l'installation d'un parc public était plus susceptible d'attirer quelques financements privés qu'un parking et elle entreprit alors de créer le Millennium Park[5]. Le parc était alors provisoirement baptisé Lakefront Millennium Park[9]. Richard M. Daley, le maire de la ville de 1989 à 2011 souhaitait créer un nouvel espace dans Grant Park et transformer les abords du lac Michigan occupé par des parcs de stationnement et le site de la Compagnie centrale des chemins de fer de l'Illinois, demeuré inchangé depuis 1902.

Le parc était originellement conçu comme un espace vert de 65 000 m2 recouvrant un parking souterrain qui devait être construit au-dessus de la voie ferrée du Metra, la ligne ferroviaire traversant le Grant Park[10]. Au début, le parc a été conçu par l'agence d'architecte Skidmore, Owings and Merrill, mais peu à peu d'autres architectes et artistes ont participé au projet comme Frank Gehry ou Thomas Beeby[9]. En février 1999, la ville a annoncé qu'elle négociait avec Frank Gehry la création d'un proscenium et d'un espace d'orchestre pour un kiosque à musique ainsi qu'un pont piéton enjambant Columbus Drive[11].

La construction initiale du parc était sous la responsabilité du département des transports dans la mesure où le projet devait enjamber les voies ferrées. Cependant, pendant que le projet se développait et augmentait, sa grande variété d'équipements et d'installations l'a placé sous la juridiction de la commissions des édifices publics[12].

En avril 1999, la ville annonçait que la Famille Pritzker avait donné 15 millions de dollars pour financer le pavillon Jay Pritzker conçu par Frank Gehry et que neuf autres donateurs avaient apporté 10 millions de dollars supplémentaires[13],[14]. Au mois de juillet 1999, la construction du parking souterrain débutait.

En janvier 2000, la municipalité présenta un nouveau projet pour le parc incluant de nouveaux équipements tels que la Cloud Gate, la Crown Fountain, le McDonalds Cycle Center et la Passerelle BP[15]. Au mois de juin, la même année, la ville décide de se séparer des sociétés Schwendener Inc. et Harston Construction Co., les deux entreprises générales chargées du projet avec lesquelles elle n'était pas parvenue à conclure un accord prenant en compte l'augmentation des coûts de construction liés aux modifications du projet[16].

Malgré l'allongement des délais et l'explosion du budget consacré à la construction et l'aménagement du parc, celui-ci a été achevé avec 4 années de retard et son inauguration, le 16 juillet 2004, a été célébré par un gala financé par la société financière JPMorgan Chase[17].

Aménagements[modifier | modifier le code]

Plan du Millennium Park

Le Millennium Park fait partie du Grant Park, l'un des plus grands jardins publics de la ville de Chicago. Il est spécialement destiné à l'architecture et l'art contemporain. Il comprend de nombreux aménagements publics tels qu'une patinoire, un théâtre, des promenades, etc.

Trois principales œuvres sont exposées : Cloud Gate, Crown Fountain et le Pavillon Jay Pritzker.

Plusieurs artistes et architectes du monde entier ont été engagés pour participer à la conception et la construction du Millennium Park, de ses sculptures et divers aménagements :

Cloud Gate[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cloud Gate.

La Cloud Gate (« porte des nuages »)est une sculpture monumentale en acier de 110 tonnes[18] que les Chicagoans ont appelé affectueusement « le Haricot » (the Bean). Il a été réalisé par Anish Kapoor et financé par des investissements privés pour 23 millions de dollars. Cette sculpture monumentale reflète le ciel, les passants et les gratte-ciel qui l'entourent. Elle demande un entretien constant. Pièce centrale de l'AT&T Plaza, elle est située au-dessus du Park Grill et adjacente à la Chase Promenade.

Elle fut construite entre 2004 et 2006 avec un dévoilement temporaire lors de l'été 2004. Son extérieur consiste en 168 plaques d'acier inoxydable polies soudées entre elles. Elle est haute de 10 mètres, sa base mesure 20 m × 13 m et elle pèse 99,8 tonnes. Son aspect s'inspire du mercure liquide. Son extérieur poli reflète et déforme le panorama urbain.

Les visiteurs sont invités à marcher autour et en dessous de l'arche haute de 3,70 m contenant une chambre concave appelée « omphalos » qui multiplie et déforme l'image des spectateurs par réverbérations.

Pavillon Jay Pritzker[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pavillon Jay Pritzker.
Le pavillon Jay Pritzker, dessiné par l'architecte Frank Gehry

Situé sur Millennium Plaza, le pavillon Jay Pritzker est un amphithéâtre de 4 000 places assises et 7 000 places supplémentaires sur une immense étendue de pelouse[18] qui a été conçu par l'architecte Frank Gehry. Le pavillon est surmonté de courbes en acier inoxydable et comprend un vaste treillage en acier qui forme un dais acoustique qui s'étend vers le sud au-dessus de la Grande pelouse.

Il accueille le Grant Park Music Festival, un festival gratuit de musique classique. Ce pavillon est relié à la Daley Bicentennial Plaza par la passerelle BP, elle aussi conçue par Gehry. Construit entre juin 1999 et juillet 2004, il est situé sur le côté sud de Randolph Street et a été baptisé du nom de l'homme d'affaires Jay Pritzker et de la famille Pritzker qui ont largement participé au financement de l'édifice.

Crown Fountain[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Crown Fountain.

La Crown Fountain est une fontaine interactive qui s'élève dans la section sud-ouest du Millennium Park. Elle a été dessinée par l'artiste catalan Jaume Plensa et représente l'une des attractions les plus spectaculaires du parc[18].

La fontaine est composée de deux tours de granite noir et de brique de verre plantées à chacune des extrémités d'un bassin. Les tours font 15,2 m de hauteur et utilisent des diodes électroluminescentes (DEL) pour afficher des vidéos numériques reproduisant des figures humaines de manière qu'on ait l'impression qu'un jet d'eau provient de leur bouche. La collection de visages, que Plensa doit aux habitants de Chicago, provient d'un panel mélangé de 1 000 résidents.

Lorsque le temps le permet, la fontaine est ouverte de mai à octobre, l'eau jaillissant des deux tours en cascade intermittente à travers une buse placée sur la façade de chaque tour.

La construction et la conception de la Fontaine a coûté 17 millions de dollars à la ville de Chicago.

Passerelle BP[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Passerelle BP.

La passerelle BP est un pont qui enjambe Columbus Drive pour relier la Daley Bicentennial Plaza et le pavillon Jay Pritzker. À l'instar de ce dernier, il a été conçu par Frank Gehry[19]. Il a ouvert le 16 juillet 2004.

Nommé pour la firme pétrolière britannique BP, qui a fait don de 5 millions de dollars pour sa construction, il est le premier pont conçu par Gehry. Le pont BP se dessine comme un serpent à cause de sa forme. Il a été primé pour son utilisation de la tôle. La passerelle est connue pour son esthétique et le style de Gehry et est considérée pour ses allusions biomorphique et l'utilisation extensive de plaques d'acier inoxydable pour sa sculpture.

Le projet finalement retenu est révélé lors d'une exposition au Chicago Cultural Center le 10 juin 2000[19]. Le pont est alors prévu pour mesurer 285,0 m de long, 6,1 m de large et s'élever à 4,42 m au-dessus de Columbus Drive[20],[21]. La hauteur sous pont est déterminée pour excéder les 4,3 m des normes mises en place par le Département des Transports des États-Unis afin de prévoir l'apposition de nouvelles couches de bitume sur la chaussée[22]. Cette hauteur est aussi supérieur aux normes de l'Illinois[22]. Selon le Chicago Tribune, la travée du pont est d'environ 46 m[19].

Lurie Garden[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lurie Garden.

Le Lurie Garden est un jardin de 10 000 m2 situé à l'extrémité sud du Millennium Park et fut conçu par Kathryn Gustafson, Piet Oudolf et Robert Israël. L'accès au Lurie Garden est ouvert au public le 16 juillet 2004. Il s'agit d'un jardin urbain se composant de plantes vivaces, de bulbes, de graminées, d'arbustes et d'arbres.

Conçu pour rendre hommage à la devise de Chicago « Urbs in Horto » (la ville dans un jardin), le Lurie Garden est une combinaison de structure spatiale, de plantations et d'éclairages évoquant les origines marécageuses de la ville et le paysage urbain contemporain.

Le Lurie Garden se targue d'être le plus grand jardin public du monde à se trouver en plein cœur d'une mégapole. Les travaux pour l'aménagement du jardin ont coûté 13,2 millions de dollars à la ville de Chicago. De généreux donateurs ont offert 10 millions de dollars pour la maintenance et l'entretien. Enfin, il fut nommé en hommage à Ann Lurie.

Le Théâtre Harris[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Théâtre Harris.
Le Théâtre Harris (à gauche)

Le Théâtre Harris (Harris Theater en anglais[23]) est une salle de théâtre de 1525 places affectée au spectacle vivant sur la scène de laquelle se produisent divers orchestres et troupes de danse de Chicago et d'ailleurs. Elle est située au nord du Millennium Park le long de Randolph Street.

Construit entre 2002 et 2003, ce théâtre est la principale salle de spectacle de la ville pour les petites et moyennes manifestions artistiques[24]. Le théâtre soit son nom à ses premiers bienfaiteurs, les frères Johan et Irving Harris[25], deux hommes d'affaires et philanthropes américains.

McCormick Tribune Plaza[modifier | modifier le code]

Article détaillé : McCormick Tribune Plaza & Ice Rink.

Consacré à la détente, le McCormick Tribune Plaza & Ice Rink se transforme durant l'hiver en une patinoire d'extérieur gratuite et publique qui est généralement ouverte quatre mois par an, à partir de la mi-Novembre jusqu'à la mi-mars et accueille plus de 100 000 patineurs annuellement.

Le reste de l'année, elle se transforme en terrasse de restaurant et devient avec ses 150 places la plus grande terrasse extérieure à Chicago

Critiques et controverses[modifier | modifier le code]

Le projet du Millennium Park a fait l'objet de nombreuses critiques, tant en ce qui a trait aux retards dans le délai de livraison qu’à la hausse des coûts du projet. Les détracteurs du projet ont concentré leurs attaques sur le coût du parc (475 millions de dollars[18]) : ils estiment que cet argent aurait pu servir à financer des programmes sociaux ou scolaires. D'autres ont critiqué la valeur esthétique des œuvres. Enfin, certains ont rappelé les affaires de corruption autour du projet.

Après l'inauguration du parc, certains architectes ont critiqué le projet en expliquant que le parc était trop encombré et qu'il aurait été préférable de répartir les différents éléments et édifices dans tout le Grant Park. Ainsi Witold Rybczynski, l'architecte, professeur et écrivain canadien, l'a comparé à un parc d'attractions[26].

Coût du projet[modifier | modifier le code]

Le projet du Millennium Park est réputé pour ses délais puisqu'il devait ouvrir en 2000 et non en 2004, mais aussi pour son budget qui a triplé. Pendant la construction et l'avancement des travaux, de nombreuses structures ont été ajoutées, redessinées et modifiées. Ces changements ont généralement engendré une augmentation des coûts[27].

Projet Budget initial Coût final  % d'augmentation
Garage 87,5 millions $ 105,6 millions $ 121 %
Superstructure du Metra 43,0 millions $ 60,6 millions $ 141 %
Pavillon Jay Pritzker 10,8 millions $ 60,3 millions $ 558 %
Théâtre Harris 20,0 millions $ 60,0 millions $ 300 %
Finitions et aménagements paysagers N/A 42,9 millions $
Coûts de conception et de gestion N/A 39,5 millions $
Fonds de dotation 10,0 millions $ 25,0 millions $ 250 %
Crown Fountain 15,0 millions $ 17,0 millions $ 113 %
Passerelle BP 8,0 millions $ 14,5 millions $ 181 %
Lurie Garden 4,0–8,0 millions $ 13,2 millions $ 330 % – 165 %
Sculpture de la Cloud Gate 6,0 millions $ 23,0 millions $ 383 %
Pavillons Exelon N/A 7,0 millions $
Péristyle et square Wrigley 5,0 millions $ 5,0 millions $ 100 %
Chase Promenade 6,0 millions $ 4,0 millions $ 67 %
McCormick Tribune Plaza & Ice Rink 5,0 millions $ 3,2 millions $ 64 %
Divers (clôtures, terrasses...) N/A 1,6 million $
Coût global $150 millions $475 millions 216 %

Les installations et le site du Millennium Park appartiennent à la ville de Chicago et l'entretien ainsi que les différentes activités qui se tiennent dans le parc sont assurés par un organisme qui est encadré par le département des affaires culturelles de Chicago.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ryan, Karen, « Chicago's new Millennium Park wins travel & Leisure design award for "best public space" » [PDF], Ville de Chicago,‎ 12 avril 2005 (consulté le 10 avril 2010) (en)
  2. Daniel, Caroline et Jeremy Grant, « Classical city soars above Capone clichés », The Financial Times,‎ 10 septembre 2005 (consulté le 10 avril 2010)
  3. Laurie Cohen et Liam Ford, « $16 million in lawsuits ensnare pavilion at Millennium Park », Chicago Tribune,‎ 18 juillet 2004 (consulté le 10 avril 2010) (en)
  4. Blair Kamin, « A no place transformed into a grand space », Chicago Tribune,‎ 18 juillet 2004 (consulté le 10 avril 2010) (en)
  5. a, b et c (en) Michael J. Lewis, « Millennium Park », New York Times,‎ 6 août 2006 (consulté le 10 janvier 2009)
  6. (en) Timothy J. Gilfoyle, « Millennium Park », New York Times,‎ 6 août 2006 (consulté le 10 janvier 2009)
  7. (en) « Untitled (Baseball Park Codes) », retrosheet.org
  8. (en) « Park History », City of Chicago (consulté le 10 janvier 2009)
  9. a et b Blair Kamin, « Will Too Many Architects Spoil Grant Park's Redesign ? », Chicago Tribune,‎ 18 mars 1999 (consulté le 10 janvier 2009)
  10. « Mayor Daley, McCormick Tribune Executives Cut Ribbon on Spectacular Skating Rink at Millennium Park » [PDF], Public Building Commission of Chicago,‎ Winter 2001-2002 (consulté le 1à avril 2010) (en)
  11. « The City », Daily Herald de Chicago,‎ 18 février 1999 (consulté le 10 avril 2010)
  12. « Following the Money for Millennium Park », Neighborhood Capital Budget Group (consulté le 8 avril 2010)
  13. « Millennium Park Gets Millions », Chicago Tribune,‎ 27 avril 1999 (consulté le 18 mars 2010)
  14. Fran Spielman, « Room for Grant Park to grow », Chicago Sun-Times,‎ 28 avril 1999 (consulté le 1à avril 2010)
  15. Lisa Song, « City Tweaks Millennium Park Design », Chicago Tribune,‎ 17 janvier 2000 (consulté le 10 avril 2010)
  16. En janvier 2001, ces deux sociétés ont engagé une procédure judiciaire contre la ville de Chicago, réclamant 60 millions de dollars de dommages et intérêts. Le procès n'a finalement jamais eu lieu du fait de faillite de ces entreprises en 2007
  17. Liam Ford, « City park has friend to bank on », Chicago Tribune,‎ 21 mai 2004 (consulté le 1à avril 2010)
  18. a, b, c et d (en) « Chicago: Economy », City-Data.com (consulté le 22-12-2007)
  19. a, b et c (en) Blair Kamin, « Gehry's Design: A Bridge Too Far Out? », Chicago Tribune,‎ 23 juin 2000 (lire en ligne)
  20. (en) Mary Cameron Frey, « Our Town's newest bridge », Chicago Sun-Times,‎ 24 mai 2004 (lire en ligne)
  21. (en) Nancy Moffett, « Millennium Park getting a touch of the South », Chicago Sun-Times,‎ 26 mai 2004 (lire en ligne)
  22. a et b « Bridge Technology », Département des Transports des États-Unis,‎ 2006 (consulté le 18 mars 2010)
  23. Le nom complet est en fait le Joan W. and Irving B. Harris Theater for Music and Dance (le Théâtre Johan W. et Irving B. Harris de musique et de danse) que l'on appelle parfois le Harris & Harris Theater
  24. « Art & Architecture: Joan W. and Irving B. Harris Theater for Music and Dance », sur le site officiel du Millennium Park, Ville Chicago (consulté le 16 mars 2010) (en)
  25. « Ivring Harris, 94, Philanthropist and Executive, Dies », The New York Times,‎ 28 septembre 2004 (consulté le 18 mars 2010) (en)
  26. Witold Rybczynski, « Chicago’s Magic Kingdom », sur Slate,‎ 11 mai 2005 (consulté le 1à avril 2010) (en)
  27. Liam Ford, « City to finally open its new front yard - Millennium Park's price tag tripled », Chicago Tribune,‎ 11 juillet 2004 (consulté le 10 avril 2010)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]