Michèle Girardon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michèle Girardon, de son nom complet Michèle Henriette Léone Girardon, est une actrice française, née le 9 août 1938 à Lyon (Rhône), ville où elle est morte le 25 mars 1975. Elle a joué dans 34 films entre 1956 et 1971.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Michèle Girardon fait sa première apparition au cinéma en 1956 dans un film de Luis Buñuel. En 1958, elle est la vedette féminine de Vive les vacances, comédie réalisée et interprétée par Roger Pierre et Jean-Marc Thibault. On la voit aussi, dans un autre registre, dans Les Amants de Louis Malle.

Elle amorce une carrière internationale ; elle est particulièrement remarquée dans le rôle de « Brandy » Delacourt, qu'elle tient dans Hatari ! de Howard Hawks en 1961, aux côtés de John Wayne. On la retrouve ensuite dans des coproductions européennes comme Scaramouche d'Antonio Isasi-Isasmendi, Marchands d'esclaves d'Antonio Margheriti ou Le Cocu magnifique d'Antonio Pietrangeli avec Claudia Cardinale. Elle tourne aussi en Allemagne pour Robert Siodmak. En France, on la voit dans des films de Pierre Kast, Éric Rohmer ou André Cayatte.

Si elle est encore à l'affiche de deux films italiens en 1968, c'est surtout à la télévision qu'elle travaille à la fin des années 1960 pour les séries Mésentente cordiale, Les Atomistes et Les Chevaliers du ciel. Cette dernière série connaît un grand succès et l'impose comme une des figures les plus populaires du petit écran avec ses partenaires Jacques Santi et Christian Marin.

Au tout début des années 1970, elle tourne dans quelques films « légers », interprétant notamment Madame de Fleurville dans Les Petites Filles modèles aux côtés de Bella Darvi [1].

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Au long des années soixante, Michèle Girardon entretient une relation amoureuse compliquée avec José Luis de Vilallonga qu'elle a rencontré sur le tournage du film Les Amants. L'acteur espagnol est marié, et quand il divorce en 1972, c'est pour épouser une autre femme. L'actrice, qui se trouve confrontée à la fois à l'échec de sa vie privée et au déclin de sa carrière sombre dans la dépression.[réf. nécessaire] Elle se suicide, à moins de trente-sept ans, en mars 1975 à Lyon, par intoxication aux somnifères[2]. Elle est inhumée au cimetière de Sarcey.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bella Darvi, qui joue Madame de Rosbourg, se donnera la mort quelques mois après le tournage du film. En 1985, Marie-Georges Pascal, qui interprète Camille, fera de même.
  2. lesgensducinema.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvan Foucart: Dictionnaire des comédiens français disparus, Mormoiron : Éditions cinéma, 2008, 1185 p. (ISBN 978-2-9531-1390-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]