Les Amants (film, 1958)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Amants.

Les Amants (film, 1958)

Réalisation Louis Malle
Scénario Louise de Vilmorin
Acteurs principaux
Pays d’origine France
Genre drame, film d'amour

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Amants est un film dramatique et psychologique français de Louis Malle, sorti en 1958 avec Jeanne Moreau dans le rôle principal.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jeanne Tournier, 30 ans, s’ennuie dans sa luxueuse demeure de Dijon. Elle est mariée au directeur d’un journal et se rend chaque mois à Paris chez son amie Maggie. Elle a une liaison plus ou moins platonique avec un joueur de polo aussi vain qu’élégant.

Soupçonneux, Henri Tournier tend un piège à Jeanne en lui demandant d'inviter chez eux ses amis parisiens. En route pour Dijon, elle tombe en panne et rencontre un mystérieux jeune homme, archéologue qui la ramène chez elle, dans sa 2CV poussive qui tranche avec les luxueuses voitures de ses amis habituels.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Répliques célèbres[modifier | modifier le code]

  • « Toi tu n'as pas besoin d'avoir un genre, tu as un mari. »
  • « L'amour peut naître d'un regard. »

Autour du film[modifier | modifier le code]

La scène finale, très dénudée pour l'époque, provoqua un scandale dans les milieux catholiques, qui essayèrent de faire interdire le film[réf. nécessaire] au festival de Venise, lui reprochant surtout de montrer un adultère vécu avec plaisir. Le film remporta néanmoins le prix spécial du jury. Aux États-Unis, l'enchaînement de procès qui suivit l'exploitation amena la Cour suprême à définir en 1964 ce qu'était la pornographie à l'écran, exonérant le film de ce qualificatif.

Récompense[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]