Merton Miller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Merton Miller (Boston (Massachusetts), - Chicago (Illinois), ) est un économiste américain. Il est co-récipiendaire du prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel de 1990.

Merton Miller et l'économiste italo-américain Franco Modigliani ont jeté les bases de la finance d'entreprise moderne en publiant dans l'American Economic Review de juin 1958 un article intitulé The Cost of Capital, Corporation Finance and the Theorie of Investment. Ils y affirment dans un théorème que, dans un monde dépourvu d'impôt et exonéré de coût de transaction, la valeur de l'actif économique est indépendante de la façon dont cet actif économique est financé que ce soit par dettes ou capitaux propres.

En 1963, ils adaptent ce théorème par l'intégration de la notion de la fiscalité des entreprises. Dans ce cadre là, ils démontrent que la valeur de l'actif économique de l'entreprise endettée est égale à la valeur de l'actif économique d'une entreprise non endettée majorée de la valeur actuelle de l'économie d'impôt liée à la déductibilité fiscale des intérêts de la dette.

En 1977, Miller seul publie un nouvel article qui intègre cette fois-ci dans le raisonnement, non seulement la notion de fiscalité des entreprises, mais aussi la fiscalité des particuliers investisseurs. Dans cette optique, l'économiste montre que la prise en compte de ces deux fiscalités permet de démonter les mêmes conclusions que celles produites en 1958, à savoir que la manière de financer un actif économique par endettement ou capitaux propres n'a pas d'influence sur la valeur de cet actif économique.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]