Manzai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le manzai (漫才?) est une forme de comédie au Japon, qui implique généralement un duo comique : le tsukkomi, le personnage sérieux, intelligent, rationnel, et le boke, le personnage fruste, outrancier et désordonné. La plupart des blagues reposent sur des quiproquos, des jeux de mots et autres gags verbaux. le manzai est un type de théâtre yose. Auparavant, il était joué dans la rue, et les spectateurs étaient les passants.

Le manzai a souvent été associé à la région d'Ōsaka, et les comédiens de manzai parlent souvent le Kansai-ben, mais ce n'est pas toujours le cas. C'est d'ailleurs Yoshimoto Kōgyō, grande entreprise de divertissement d'Ōsaka, qui fit connaître le manzai pour la première fois au public tōkyōite en 1933.

Boke et tsukkomi[modifier | modifier le code]

À l'instar des duos comiques occidentaux, le manzai est structuré comme un spectacle de clowns, le tsukkomi ayant le rôle du clown blanc et le boke celui de l'auguste. Une tendance récente veut que les rôles soient interchangeables.

« Boke » (ボケ?) vient du verbe « bokeru » (惚ける ou 呆ける?) qui signifie « être sénile », « gâteux » et se reflète dans la tendance du boke à mal interpréter et à oublier les choses. « Tsukkomi » (突っ込み?), du verbe « tsukkomu » (突っ込む?, litt. « (se) plonger », « (se) fourrer »), vient du fait que le rôle du second comédien est de réagir aux propos du boke en le corrigeant et en le tournant en ridicule. Il est ainsi fréquent que le tsukkomi tape le boke d'une vive gifle.

La tradition du tsukkomi et du boke est souvent utilisée dans les shows télévisés comiques au Japon appelés owarai. On parle alors d'owarai combi (ou konbi). Le plus célèbre d'entre eux est celui composé de Hitoshi Matsumoto et Masatoshi Hamada (respectivement boke et tsukkomi), appelé Downtown.

Il existe un grand concours de manzai appelé M1 à la télévision sur Mainichi Broadcasting System.

Voir aussi[modifier | modifier le code]