Makalu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Makalu
Vue du Makalu.
Vue du Makalu.
Géographie
Altitude 8 463 m
Massif Himalaya
Coordonnées 27° 53′ 22″ N 87° 05′ 22″ E / 27.8895, 87.089527° 53′ 22″ Nord 87° 05′ 22″ Est / 27.8895, 87.0895  
Administration
Pays Drapeau du Népal Népal
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région de développement
Région autonome
Est
Tibet
Zone
Préfecture
Koshi
Xigazê
Ascension
Première 15 mai 1955 par Lionel Terray, Jean Couzy et Serge Coupé

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Makalu

Géolocalisation sur la carte : Népal

(Voir situation sur carte : Népal)
Makalu
Animation représentant le Makalu en trois dimensions.

Le Makalu (au Népal officiellement मकालु, en Chine officiellement Makaru ; en chinois : 马卡鲁山, en pinyin : Mǎkǎlǔ Shān ; en limbu : Makalungma) est le cinquième sommet le plus haut du monde. Il est situé au sud-est de l'Everest sur la frontière tibéto-népalaise à 8 463 mètres d'altitude. Le Makalu est une montagne isolée qui a la forme d'une pyramide à quatre côtés.

Le Makalu possède deux pics secondaires notables : Kangchungtse ou Makalu II (7 678 m) et Chomo Lonzo (7 804 m).

Le Makalu est considéré par les alpinistes comme l'un des sommets les plus techniques de l'Himalaya.

Ascensions[modifier | modifier le code]

  • 1954 - Première tentative par une expédition américaine sur l'arête sud-est qui atteint l'altitude de 7 100 mètres.
  • 1955 - La première ascension est réussie par Lionel Terray, Jean Couzy et Serge Coupé le 15 mai lors d'une expédition française menée par Jean Franco sur la face nord et l'arête nord-est. Le lendemain les trois autres membres atteignent le sommet.
  • 1970 - Le 23 mai, première ascension de l'arête sud-est par deux grimpeurs d'une expédition japonaise.
  • 1971 - Première ascension du pilier Ouest par Yannick Seigneur, Bernard Mellet, Robert Paragot et Lucien Bérardini.
  • 1981 - Première ascension en solitaire par Jerzy Kukuczka
  • 2006 - L'alpiniste français Jean-Christophe Lafaille perd la vie en voulant réaliser la première ascension hivernale en solitaire du Makalu.
  • 2009 - Le 9 février, Simone Moro et Denis Urubko réalisent la première hivernale et cela sans oxygène.
  • 2010 - Le 23 mai, l'expédition franco-suisse Mountains 6 - Makalu 2010 porte trois alpinistes au sommet, dont la première Française, Sandrine de Choudens, qui le réussit sans oxygène, et la première Suissesse, Alexia Zuberer. Les autres membres de l'expédition sont Philippe Bourgine qui atteint également le sommet, Sylvie Ferragu, Michaël Gamby et Christophe Gotti, accompagnés par Chhiring Dorje Sherpa[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]