Sardar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le roi Amanullah Khan donnait le titre de Sardar-i-Ala à ceux qui avaient rendu des services exceptionnels à la Couronne.

Sardar est un terme utilisé dans le sikhisme, historiquement, pour désigner un chef de bataillon. Il vient du perse, des mots sar: la tête, et, dar un dérivé du verbe: tenir. Aujourd'hui le terme est plus respectueux que monsieur et correspondrait à: chef, ou, directeur. Ce mot est d'une connotation plus hierarchique que baba. Au féminin, Sardani est utilisé[1]. Les mots Sirdar ou Serdar sont des synonymes de Sardar. Ils ont été employés au Moyen-Age du Caucase à l'Asie du sud envers tout noble; puis comme grade militaire, ou encore, pour désigner un chef de groupes de sherpas, par exemple.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Sardar dans Wikipédia en anglais.

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Encyclopaedia of Sikhism dirigée par Harbans Singh, tome IV, pages 65 et 66, ISBN 817380530X