Lhotse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lhotse
Le Lhotse vu depuis le sommet du Chhukung Ri
Le Lhotse vu depuis le sommet du Chhukung Ri
Géographie
Altitude 8 516 m
Massif Himalaya
Coordonnées 27° 57′ 43″ N 86° 56′ 03″ E / 27.96194, 86.93417 ()27° 57′ 43″ Nord 86° 56′ 03″ Est / 27.96194, 86.93417 ()  
Administration
Pays Drapeau du Népal Népal
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région de développement
Région autonome
Est
Tibet
Zone
Préfecture
Sagarmatha
Xigazê
Ascension
Première 18 mai 1956 par
Fritz Luchsinger et Ernst Reiss
Voie la plus facile ascension de haut niveau par la face nord-ouest

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Lhotse

Géolocalisation sur la carte : Népal

(Voir situation sur carte : Népal)
Lhotse

Sommet de l'Himalaya sur la frontière Népal-Tibet (Chine), le Lhotse est le quatrième plus haut sommet du monde avec une altitude de 8 516 m. Son nom signifie pic du sud en tibétain car c'est un sommet satellite de l'Everest dont il est séparé par le col Sud (7 906 m). Il fait partie des 14 sommets de plus de huit mille mètres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Lhotse semble sous la coupe de l'Everest, avec lequel il partage une branche orientée nord-sud de la grande chaîne qui s'étend d'est en ouest, dans la partie orientale de l'Himalaya. Cette branche coïncide avec la ligne frontalière qui sépare le bassin de Kangshung, au Tibet, de celui du Khumbu, au Népal. Issue du sommet de l'Everest, une grande dorsale montagneuse part en s'abaissant vers l'ouest, culminant au Pumori (7 145 m). De l'autre côté, l'arête sud de l'Everest va jusqu'au col, 7 900 m. Puis la ligne d'arête remonte jusqu'au Lhotse, où elle bifurque vers l'est pour rejoindre, par le Lhotse Shar le Pethangste (6 730 m) en direction du Makalu. Depuis le sommet du Lhotse se détache une autre crête, vers l'ouest, qui se poursuit sur six kilomètres jusqu'au Nuptse, selon une direction parallèle à la face sud-ouest de l'Everest, encerclant ainsi le vaste cirque glaciaire appelé Western Cwm (combe ouest). Ce glacier rejoint, au niveau de la grande barre de séracs appelé Icefall (cascade de glace), celui du Khumbu dont l'interminable langue s'allonge vers le sud.

Le Lhotse comporte trois grosses arêtes qui descendent du sommet en coupant trois faces, nord-ouest, sud et nord-est. Le versant nord-ouest est une paroi principalement glaciaire qui s'élance sur 1 500 m de dénivelé au-dessus de la combe ouest, avec des pentes entre 40 et 80° d'inclinaison. Seul l'éperon des Genevois, pratiquement sous le col sud, et la bande jaune, dans la partie sommitale, offrent des passages rocheux. La face sud est l'une des parois les plus impressionnantes de tout l'Himalaya, avec ses 3 500 m de dénivelé. Quant à la nord-est, il s'agit de la moins accessible des trois faces, ce qui explique qu'elle soit restée vierge.

Le groupe du Lhotse comporte trois sommets subsidiaires sur l'arête est, le Lhotse central I (8 414 m), puis le Lhotse central II (8 372 m), puis, enfin, le Lhotse Shar (8 382 m)[1]. Il a la plus petite des proéminences par rapport aux autres sommets de huit mille, elle est seulement de 610 m.

Sommets du Lhotse[modifier | modifier le code]

Description Altitude[2] Date de la première ascension Première ascension
Lhotse (sommet principal) 8 516 m 18 mai 1956 F. Luchsinger, E. Reiß
Lhotse central I (à l'est du Lhotse) 8 414 m 23 mai 2001 A. Bolotov, P. Kuznetsov, S. Timofeev, Y. Vinogradski
Lhotse central II (à l'ouest du Lhotse Shar) 8 372 m - invaincu
Lhotse Shar (sommet est) 8 382 m 12 mai 1970 S. Mayerl, R. Walter

Ascensions[modifier | modifier le code]

Carte topographique de la région de l'Everest. Le Lhotse est situé juste au sud de l'Everest.

Référence[modifier | modifier le code]