Luther Allison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Luther et Allison.
Luther Allison lors d'un concert en 1996

Luther Allison est un guitariste et chanteur de blues né le 17 août 1939 à Widener (États-Unis) et mort le 12 août 1997 à Madison (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le quatorzième d'une famille de quinze enfants. Pendant son enfance, il joue de l'orgue à l'église et chante dans une chorale de gospel. Lorsque sa famille part pour Chicago, il a l'occasion de se familiariser avec le blues en écoutant, entre autres, B.B. King.

Excellent guitariste à la voix puissante, Allison se fait assez vite un nom dans le monde du blues de Chicago dans les années 1960 dont il sera par la suite un des fers de lance. Il sort son premier disque en 1969 « Love me Mama ».

Il part ensuite s'installer en Europe et, sans pour autant délaisser le blues, s'oriente petit à petit vers le rock, comme le témoigne l'album « Life is a Bitch » 1983. Cela lui vaut la disgrâce auprès des puristes du blues qui le croient perdu pour la cause. A contrario, les deux albums studio suivants conduisent à une évolution plutôt intéressante (un album, « Rich Man », enregistré dans le studio des Scorpions). Il revient à ses premières amours dans les années 1990 avec deux albums de blues « Blue Streak » et « Reckless », qui sont unaniment reconnus par ses pairs.

Il meurt en 1997 d'un cancer du poumon[1].

Son fils Bernard Allison (né en 1965) est également guitariste et parraine l'école dédiée à son père : la « Luther Allison Blues School ».

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) «Luther Allison » par Richard Skellly sur allmusic.com

Liens externes[modifier | modifier le code]