Logatec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logatec
Paysage autour de Logatec
Paysage autour de Logatec
Administration
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Région Carniole-Intérieure
Maire Janez Nagode
Code postal 1370
Démographie
Population 13 575 hab. (2012)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 55′ 00″ N 14° 14′ 00″ E / 45.91667, 14.23333 ()45° 55′ 00″ Nord 14° 14′ 00″ Est / 45.91667, 14.23333 ()  
Superficie 17 310 ha = 173,1 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Jeruzalem
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Slovénie (administrative)

Voir sur la carte Slovénie administrative
City locator 14.svg
Logatec

Logatec (Loitsch en allemand et Longatico en italien) est une commune de Slovénie localisée au centre de la région dénommée Notranjska entre les localités de Ljubljana et de Postojna.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est localisée à proximité de l'autoroute A1 qui relie la capitale Ljubljana au Littoral slovène et à la ville italienne de Trieste. Elle s'étend sur le massif montagneux du Karst qui appartient à la partie septentrionale des Alpes dinariques.

Villages[modifier | modifier le code]

Les villages qui composent la commune sont : Grčarevec, Hleviše, Hlevni Vrh, Hotedršica, Jakovica, Kalce, Lavrovec, Laze, Logatec, Medvedje Brdo, Novi, Svet, Petkovec, Praprotno Brdo, Ravnik pri Hotedršici, Rovtarske Žibrše, Rovte, Vrh sv. Treh Kraljev, Zaplana et Žibrše.

Sites[modifier | modifier le code]

Sur la commune de Logatec existent de nombreuses grottes et autres phénomènes karstiques remarquables, dont la grande doline de Laška Kukava[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces de présence humaine dans la région remonte aux temps des Romains avec la présence d'une habitation d'étape dénommée Mansio Longatico le long d'une voie romaine. La zone avait déjà un rôle de transit sur la route reliant l'intérieur des terres à la côte. Il y eut ainsi la route Aquileia-Emona, puis une route reliant la ville de Trieste mais aussi une voie de chemin de fer en provenance d'Autriche jusqu'à la côte. La région fit en effet partie de l'empire austro-hongrois durant une longue période et cela jusque 1918. La commune de LOITSCH puis UNTER LOITSCH - DOLENJI LOGATEC fait partie de la Cisleithanie après le compromis de 1867, chef-lieu du district de LOITSCH, l'un des 11 Bezirkshauptmannschaften en province de Carniole[2].

Les habitants vivaient ainsi du transport et étaient dénommés les furmani (en référence au mot allemand Fuhrmann qui pourrait se traduire par les « Transporteurs »)[3]. La commune a connu un essor industriel et démographique après la construction de l'autoroute A1 qui relie la capitale Ljubljana au littoral slovène. La localité de Logatec a été formée suite au rassemblement des anciens villages de Dolenja vas, Mandrge, Čevica, Martinj hrib, Brod, Blekova vas, Cerkovska vas et Gorenja vas.

Démographie[modifier | modifier le code]

Entre 1999 et 2008, la population de la commune de Logatec a constamment augmenté pour atteindre un peu moins de 13 000 habitants[4].

Évolution démographique[4]

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
10 885 11 036 11 164 11 338 11 464 11 574 11 741 12 015 12 298 12 595

Tourisme[modifier | modifier le code]

La région est principalement recouverte de forêts et est reconnue pour la randonnée et la pratique du vélo[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) speleogenesis.com : Some large dolines in the Dinaric karst, Andrej Kranjc, Karst Research Institute, Postojna, Slovenia, in Speleogenesis and Evolution of Karst Aquifers, ISSN 1814-294X.
  2. Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Wilhelm KLEIN, 1967
  3. (sl) Milan Trobič, Furmani - po cesarskih cestah skozi Postojnska vrata, Logatec: Občina Logatec 2003.
  4. a et b (en) « Démographie de Logatec » (consulté le 9 février 2009)
  5. (en) « Logaška Kolesarska Transverzala » (consulté le 17-04-2008)