Mokronog-Trebelno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mokronog-Trebelno
Administration
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Région Basse-Carniole
Maire Anton Maver
Code postal 8230
Démographie
Population 2 983 hab. (2012)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 56′ 00″ N 15° 08′ 00″ E / 45.9333, 15.1333 ()45° 56′ 00″ Nord 15° 08′ 00″ Est / 45.9333, 15.1333 ()  
Superficie 7 100 ha = 71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Slovénie (administrative)

Voir sur la carte Slovénie administrative
City locator 14.svg
Mokronog-Trebelno

Mokronog-Trebelno est une commune du sud-est de la Slovénie située dans la région de la Basse-Carniole.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au sud-est de la Slovénie, la commune s'étend au nord du massif montagneux des Alpes dinariques.

Villages[modifier | modifier le code]

Les villages qui composent la commune sont Beli Grič, Bitnja vas, Bogneča vas, Brezje pri Trebelnem, Brezovica pri Trebelnem, Bruna vas, Cerovec pri Trebelnem, Cikava, Dolenje Laknice, Dolenje Zabukovje, Drečji Vrh, Češnjice pri Trebelnem, Čilpah, Čužnja vas, Gorenja vas pri Mokronogu, Gorenje Laknice, Gorenje Zabukovje, Gorenji Mokronog, Hrastovica, Jagodnik, Jelševec, Križni Vrh, Log, Maline, Martinja vas pri Mokronogu, Mirna vas, Mokronog, Most, Ornuška vas, Ostrožnik, Podturn, Pugled pri Mokronogu, Puščava, Radna vas, Ribjek, Roje pri Trebelnem, Slepšek, Srednje Laknice, Sv. Vrh, Štatenberk, Trebelno, Velika Strmica, et Vrh pri Trebelnem,

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 2006, la population de la commune de Mokronog-Trebelno est proche des 3 000 habitants. Avant cette date, le territoire de la commune appartenait à la commune voisine de Trebnje[1].

Évolution démographique[1]

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
- - - - - - - - 2 944 2 948

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Démographie de Mokronog-Trebelno » (consulté le 21 février 2009)