Livre de Michée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le livre de Michée est un livre de l'Ancien Testament. Le prophète juif Michée aurait été chargé par Dieu de rétablir la paix et la justice en Israël.

Description[modifier | modifier le code]

C'est le seul livre de l'Ancien Testament à préciser que le Messie naîtrait à Bethléem (Mi 5:1). Dans le livre, le Seigneur consulte son peuple et lui rappelle sa bonté passée à son égard ; il exige de lui la justice, la miséricorde et l'humilité (Mi 6:8).

D'après le titre de son livre (1.1), Michée a exercé son ministère sous les trois rois de Juda, Joatham, Achaz et Ezéchias (758-698 avant J-C). Il est ainsi le contemporain d'Osée et d'Isaïe, mais sans doute un contemporain plus jeune de ces deux prophètes, qui ont entamé leur ministère sous Azarias, le prédécesseur de Joatham (Osée 1.1 ; Isaïe 1.1). D'après le livre de Jérémie (26.18), Michée a prophétisé pendant le règne d'Ezéchias.

Il prophétise d'abord la destruction de Samarie, capitale du royaume d'Israël, avant de se consacrer plus particulièrement au royaume de Juda. Dans ses prophéties, Michée accable principalement les dirigeants de Juda, et ceux qui y représentent la justice et la religion. En conséquence, il prédit la destruction de Jérusalem et de son Temple ainsi que l'Exil à Babylone, avant la délivrance et la survenue d'un roi sauveur à Bethléem.

Ce texte se rapproche de certains passages du Livre d'Isaïe, attribué à son éminent contemporain Isaïe.