Malachie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malachie (homonymie).
Le Prophète Malachie, peignant par Duccio di Buoninsegna, c. 1310 (Museo dell'Opera del Duomo, Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Sienne).

Malachie (en hébreu mon messager) est un prophète hébreu, du Ve siècle av. J.-C., et rédacteur biblique du Livre de Malachie, un des livres de l’Ancien Testament, qui est également le dernier livre des Écritures hébraïques, dans les bibles françaises modernes. Dans le canon juif il est le douzième et dernier des petits prophètes.

Ce livre contient la déclaration de Dieu, adressée à Israël, par l'entremise de ce prophète. Il dénonce notamment les négligences apportées au culte de Dieu. Un passage important y dénonce aussi la répudiation et le comportement injuste des hommes par rapport à la femme qu'ils ont aimée dans leur jeunesse. Ce livre est un important témoignage du passage progressif à la monogamie fidèle.

Ce livre a été écrit après l'exil à Babylone, puisque les Israélites étaient administrés par un gouverneur. D'autre part le culte s'effectuait au Temple, ce qui tend à prouver qu'il était reconstruit à cette époque-là : « la date proposée par la majorité des commentateurs se situe entre -500 et -490 »[1].

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Malachie, les fils de Lévi et le peuple", par Frans de Haes, l'Infini, N° 110, 2010, p. 106-110

— Laurence Vianès, Malachie. La Bible d'Alexandrie xxiii/12, Éditions du Cerf, Paris, 2011 : sur le texte grec de Malachie dans la version des Septante.