Ligne Mont-Saint-Hilaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Hilaire.
Ligne Mont-Saint-Hilaire
Carte

Réseau Trains de banlieue de l'AMT
Année d’ouverture 2000
Dernière extension 2003
Gare Saint-Hubert
Exploitant Agence métropolitaine de transport
Points d’arrêt 7
Longueur 34,9 km
Distance moyenne entre points d’arrêt 4986 m
Jours de fonctionnement LMaMeJV
Fréquentation
(moy. par an)
1 833 900 (2010)
Lignes connexes Métro :
MtlMetro2.svg

Trains de banlieue :
Mtl Train DM.svg Mtl Train MA.svg

La ligne Mont-Saint-Hilaire, auparavant appelée la ligne Montréal/Mont-Saint-Hilaire, est une ligne de train de banlieue de la grande région de Montréal. L'Agence métropolitaine de transport (AMT) en est responsable. Elle relie la Gare Centrale, au centre-ville de Montréal, et Mont-Saint-Hilaire sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent.

Elle opère seulement durant les jours ouvrables avec sept départs en direction de Montréal, dont cinq le matin, un en début d'après-midi et le dernier en soirée. Ainsi, que sept retours vers la rive sud dont, un l'après-midi, cinq en fin d'après-midi et un en soirée. Il s'agit de la seule ligne de train de banlieue à n’avoir des gares qu’à l’extérieur de l’île de Montréal, sauf celle du centre-ville. Près de 6 000 personnes utilisent quotidiennement cette ligne. Les rames sont une propriété de l’AMT mais leur opération est confiée à la division Montrain du Canadien National (CN), et roulent sur les rails de cette dernière compagnie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le CN opérait un train de banlieue, une fois par jour dans chaque direction, sur la même ligne de 1859 à 1988. Cependant, avec la perte de rentabilité du service voyageur après les années 1950, le CN y utilisa à partir de la fin des années 1960 un ramassis de voitures des années 1930 et de locomotives vétustes. Le déclin de la fréquentation qui suivit mena à l’abandon du service. À la fin des années 1990, l’augmentation du trafic métropolitain et la congestion sur les ponts reliant la rive sud à Montréal, raviva la demande pour un train de banlieue. En 2000, l’AMT ressuscita donc cette ligne.

Tracé[modifier | modifier le code]

Zone Gare Ville Correspondance(s) Transit annuel
(2008)
1 Gare Centrale Montréal (arrondissement Ville-Marie) Autobus:
STM - 36, 61, 107, 150, 168, 410, 420, 430, 480, 515, 535, 747
RTL - 5, 15, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 37, 38, 42, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 55, 59, 86, 87, 115, 132, 142, 150
Express métropolitains - 90
CIT Chambly-Richelieu-Carignan - 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 11, 12, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 100, 101, 103, 104
CIT de la Vallée du Richelieu - 300
CIT du Haut-Saint-Laurent - 1
CIT du Sud-Ouest - 1, 28
CIT Le Richelain - 22, 23, 24, 25, 26, 28, 28-S, 29, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 321
CIT Roussillon - 100, 115, 130
Ville de Sainte-Julie - 600, 800, 900

Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu - 96-L, 96-LH, 96-E, 196
Métro:
STM - station Bonaventure de la ligne orange
Train:
AMT­ - station Gare Centrale de la ligne Deux-Montagnes
Via Rail - Gare centrale de Montréal des lignes Toronto–Montréal, Ottawa–Montréal, Montréal–Québec, Montréal–Halifax, Montréal–Gaspé, Montréal–Jonquière et Montréal–Senneterre
Amtrak - Gare centrale de Montréal de la ligne New York–Montréal
1 584 200
3 Saint-Lambert Saint-Lambert Autobus:
RTL - 1, 6, 55, 106
Train:
Via Rail - Gare de Saint-Lambert des lignes Montréal–Québec, Montréal–Halifax et Montréal–Gaspé
Amtrak - Gare de Saint-Lambert de la ligne New York–Montréal
186 900
Saint-Hubert Longueuil (arrondissement Saint-Hubert) Autobus:
RTL - 8, 28, 88
191 800
5 Saint-Bruno Saint-Bruno-de-Montarville Autobus:
RTL - 91, 92
264 400
Saint-Basile-le-Grand Saint-Basile-le-Grand Autobus:
CIT de la Vallée du Richelieu - 24, 200, 300
316 200
6 McMasterville McMasterville Autobus:
CIT de la Vallée du Richelieu - 20, 23, 200, 300
311 800
Mont-Saint-Hilaire Mont-Saint-Hilaire Autobus:
CIT de la Vallée du Richelieu - 11, 21, 22, 25
327 600

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]