Ligne Mascouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne Mascouche
Carte

Réseau Trains de banlieue de l'AMT
Année d’ouverture 2014
Exploitant Agence métropolitaine de transport
Points d’arrêt 13
Longueur 52 km
Distance moyenne entre points d’arrêt 4000 m
Lignes connexes Métro :
MtlMetro2.svg

Trains de banlieue :
Mtl Train DM.svg Mtl Train SH.svg

La ligne Mascouche, actuellement présentée comme étant le projet du Train de l'Est, est une ligne projetée de train de banlieue de la grande région de Montréal. L'Agence métropolitaine de transport (AMT) est responsable de sa construction et sera mandatée de son exploitation après son inauguration prévue à l'automne 2014.

Description du projet[modifier | modifier le code]

La ligne fut annoncée lors d'une conférence de presse le 17 mars 2006 à la suite d'une grande campagne des résidents de Repentigny souhaitant l'obtention d'un train de banlieue desservant leur région.

D'une longueur d'environ 51 kilomètres, la ligne empruntera le tunnel du mont Royal ainsi qu'une partie des rails du Canadien National pour relier la ville de Repentigny jusqu'à la gare centrale de Montréal. Cette portion est déjà utilisée par la ligne Deux-Montagnes avec les stations Gare Centrale, Canora et Mont-Royal. Le nouveau tracé entre Repentigny et Terrebonne sera construit le long de l'autoroute 640. Le dernier tronçon reliera Terrebonne à Mascouche en empruntant une partie des Chemins de fer Québec-Gatineau. Le train devrait faire le trajet Mascouche-Montréal en 61 minutes.

D'un coût estimé à 300 millions CAD, la ligne fera 14 arrêt (11 nouvelles gares, trois déjà existantes) et offrira cinq départs par jour de semaine aux heures de pointe. Initialement prévue pour 2008, la ligne ne sera pas inaugurée avant 2013.

Le 14 mai 2007, l’Agence métropolitaine de transport (AMT) s'est joint à la New Jersey Transit (NJT) pour un appel de propositions conjoint afin d’acquérir des locomotives bi-modes (électrique et diesel) dont cinq serviront au futur train de l’Est. Ces motrices sont nécessaires à la ligne puisqu'elle doit passer sur une ligne non électrifiée sur la plus grande partie de son trajet mais rejoindre celle qui passe dans le tunnel sous le Mont Royal près de la station du même nom. Le passage dans ce tunnel interdit l'usage de locomotives diesel et est donc électrifié. L’appel de propositions, géré par la NJT, vise à atteindre d’importantes économies d’échelle pour les deux partenaires dans l’acquisition de ces locomotives[1].

Le 18 décembre 2007, le gouvernement du Québec annonça un investissement de 386 millions de dollars auprès de Bombardier Transport pour l'octroi de 160 nouvelles voitures afin de moderniser le matériel roulant ainsi qu'accroitre la capacité d'embarquement des trains de banlieue de l'AMT. De ces 160 voitures, 32 iront au nouveau Train de l'Est. L’AMT a d’ailleurs profité de la conférence de presse pour annoncer un scénario possible d’ouverture partielle de la ligne Mascouche dès 2009[2].

Le 15 février 2010, le gouvernement du Québec autorise l'Agence métropolitaine de transport à aller de l'avant avec le projet. Sa mise en service, initialement prévue pour 2010[3], est toutefois reportée à 2012[4].

Le 11 août 2011, le quotidien La Presse dévoile que les coûts estimés du projet sont passés de 478 millions de dollars à l'automne 2010 à quelque 665 millions en janvier 2011. Face à une telle augmentation des coûts, le Conseil du Trésor du Québec ordonna une révision du plan d'affaire du projet. Cet examen du projet, attendu pour , eu pour conséquence de retarder d'un an l'inauguration du Train de l'Est. Initialement prévue pour l'automne 2012, la mise en service de la ligne Mascouche ne se fera donc pas avant l'automne 2013.

Tracé projeté[modifier | modifier le code]

Zone Gare Ville Correspondance(s)
1 Gare Centrale Montréal Métro de Montréal :
MtlMetro2.svg Station Bonaventure

Trains de banlieue de l'AMT :
Mtl Train DM.svg Mtl Train SH.svg Gare Centrale

Autobus :
Circuits de la STM 150, 178, 410, 430, 435
Canora Trains de banlieue de l'AMT :
Mtl Train DM.svg Gare Canora

Autobus :
Circuits de la STM 92
Mont-Royal Mont-Royal Trains de banlieue de l'AMT :
Mtl Train DM.svg Gare Mont-Royal

Autobus :
Circuits de la STM 16, 119, 165, 435
Ahuntsic Montréal Autobus :
Circuits de la STM 121, 179
Sauvé Métro de Montréal :
MtlMetro2.svg Station Sauvé

Autobus :
Circuits de la STM 31, 41, 121, 140, 180, 440
2 Saint-Michel–Montréal-Nord Autobus :
Circuits de la STM 39, 41, 139, 439, 440
Saint-Léonard–Montréal-Nord Autobus :
Circuits de la STM 32, 33, 39, 136, 432
Anjou Autobus :
Circuits de la STM
3 Rivière-des-Prairies Autobus :
Circuits de la STM
Pointe-aux-Trembles Autobus :
Circuits de la STM
5
Repentigny Repentigny Autobus :
Circuits de la MRC de l'Assomption
6 Terrebonne Terrebonne Autobus :
Circuits de la MRC Les Moulins (Urbis)
Mascouche Mascouche Autobus :
Circuits de la MRC Les Moulins (Urbis)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Train de l'Est », Agence métropolitaine de transport,‎ 2011 (consulté le 12 février 2011)
  2. (fr) « Transport collectif - De nouveaux trains pour la banlieue », Radio-Canada.ca,‎ 2007 (consulté le 18 décembre 2007)
  3. (en) « MTA joins with New Jersey on train order », The Gazette,‎ 2007 (consulté le 9 septembre 2007)
  4. (fr) « Sur les rails en 2012 », Radio-Canada.ca,‎ 2010 (consulté le 15 février 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]