Le Diabolique Docteur Mabuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Diabolique Docteur Mabuse

Titre original Die Tausend Augen des Dr. Mabuse
Le Diabolique docteur Mabuse
Il Diabolico Dottore Mabuse
Réalisation Fritz Lang
Scénario Jan Fethke
Norbert Jacques
Fritz Lang
Heinz Oskar Wuttig
Acteurs principaux
Pays d’origine Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest, Drapeau de la France France, Drapeau de l'Italie Italie
Sortie 1960
Durée 105 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Diabolique Docteur Mabuse (Die Tausend Augen des Dr. Mabuse) est le dernier film réalisé par Fritz Lang, sorti en 1960. Troisième épisode des méfaits du Docteur Mabuse, un personnage créé par Norbert Jacques que le cinéaste avait déjà adapté dans deux précédents films en 1922 et 1933. L'histoire se base sur le roman de Jan Fethke, Mr. Tot aĉetas mil okulojn originalement écrit en espéranto et publié en 1931, en la transposant dans le monde de 1960.

En Belgique, le film est sorti sous le titre Les Mille Yeux du docteur Mabuse (traduction littérale du titre original).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un journaliste est tué dans sa voiture sur la route de son travail. L'inspecteur Kras apprend de son informateur Cornelius, diseur de bonne aventure, qu'il voit le crime mais pas son coupable. Pendant ce temps, Henry Travers, riche industriel, s'installe à l'hôtel Luxor, utilisé par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale pour espionner les chambres. Il rencontre Marion Menil qui est menacée par son mari. Hieronymus B. Mistelzweig, supposé représentant, qui est également logé à l'hôtel, semble toujours sur ses gardes. Ces différents personnages devront s'unir pour éclaircir l'apparent retour du Dr Mabuse, disparu depuis longtemps...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Docteur Mabuse[modifier | modifier le code]

Le personnage créé par Norbert Jacques a fait l'objet de nombreux films :

Lien externe[modifier | modifier le code]