Norbert Jacques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques.
Norbert Jacques
Description de cette image, également commentée ci-après

Norbert Jacques en 1927,
tableau peint par Waldemar Flaig.

Naissance
Eich, Luxembourg
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Décès (à 73 ans)
Coblence, Rhénanie-Palatinat,
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Allemand
Genres

Œuvres principales

  • Docteur Mabuse (1921)

Norbert Jacques, né le à Eich, au Luxembourg, et mort le à Coblence, en Allemagne, est un écrivain, journaliste et traducteur luxembourgeois d'expression allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à Hambourg et à Bonn, avant de se lancer dans le journalisme. Il voyage aux quatre coins du globe dans les années précédant la Première Guerre mondiale. Il signe de nombreux livres de voyage, dont certains ont une portée politique, notamment Die Flüchtlinge. Von einer Reise durch Holland hinter die belgische Front (1915), ouvrage qui s'intéresse au sort des réfugiés pendant la guerre. Il est naturalisé Allemand en 1922 et s'établit sur une ferme près de Lindau, une petite ville de Bavière à proximité du lac de Constance.

En littérature, il se lance dans le roman d'aventures avec Piraths Insel (1917) et donne également des romans policiers à partir de Docteur Mabuse (Dr Mabuse, der Spieler), paru en 1921. Aujourd'hui, il est principalement connu pour avoir créé le personnage du docteur Mabuse, hypnotiseur et génie du crime se dissimulant sous de multiples identités, que l'on peut rapprocher du personnage de Fantômas créé à la même époque en France par Pierre Souvestre et Marcel Allain.

Également traducteur, il traduit en allemand Les Mains d'Orlac de Maurice Renard et des textes de Rudyard Kipling.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Docteur Mabuse[modifier | modifier le code]

  • Dr Mabuse, der Spieler (1921)
    Publié en français sous le titre Docteur Mabuse, le Joueur, Paris, éditions André Martel, 1954 ; réédition dans une nouvelle traduction intégrale sous le titre Docteur Mabuse, le joueur, Paris/Monaco, Éditions du Rocher, 2001
  • Ingenieur Mars (1923)
  • Dr Mabuse letztes Spiel : Roman eines Dämons (1931)
    Publié en français sous le titre Le Testament du Dr. Mabuse, Paris/Monaco, Éditions du Rocher, 2001

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Der Hafen (1910)
  • Piraths Insel (1917)
  • Landmann Hal (1919)
  • Siebenschmerz (1919)
  • Der Trotzturm (1919)
  • Die heilige Lant (1920)
  • Die Frau von Afrika. Roman aus den Tropen (1921)
  • Die Pulvermühle (1922)
  • Mensch gegen Mensch (1924)
  • Gold in Afrika (1931)
  • Mann und Teufel (1934)
  • Der Bundschuhhauptmann (1936)
  • Der Herr des Hafens. Ein abenteuerlicher Roman (1937)
  • Keine Macht über Isabel (1939)
  • Verwirrung im Bellvue-Hotel (1943)
  • Am Rande der Welt (1947)
  • Tsetse. Ein Afrika-Roman (1950)

Livres de voyage[modifier | modifier le code]

  • Im Banne (1901)
  • Funchal, eine Geschichte der Sehnsucht (1909)
  • Heisse Städte. Eine Reise nach Brasilien (1911)
  • Die Flüchtlinge. Von einer Reise durch Holland hinter die belgische Front (1915)
  • London und Paris im Krieg. Erlebnisse auf Reisen durch England und Frankreich in Kriegszeit (1915)
  • Im Kaleidoskop der Weltteile. Reisen von Norbert Jacques (1920)
  • Auf dem chinesischen Fluß (1921)
  • Sturmbock. Eine Segelschiffsreise durch den Stillen Ozean (1922)
  • Die Zwei in der Südsee (1922)
  • Südsee. Ein Reisebuch (1922)
  • Funchal. Eine Geschichte der Leidenschaft (1924)
  • Im Morgengrauen (1925)
  • Afrikanisches Tagebuch (1936)
  • Wirbel der Welt. Erlebnisse, Berichte, Ereignisse (1942)
  • Die Karte auf der Kugel. Ritter Martin Behaim, Globusmacher und Seefahrer (1942)
  • Das Erbe auf Sumatra (1949)
  • Von Feuerland bis zum Äquator (1953)

Biographies[modifier | modifier le code]

  • Mariens Tor (1922)
  • Leidenschaft. Ein Schiller-Roman (1939)
  • Die Karte auf der Kugel. Ritter Martin Behaim, Globusmacher und Seefahrer (1942)
  • Der Trommler Barnum (1943)
  • Der Sternenrechner Behaim (1947)

Mémoires[modifier | modifier le code]

  • Mit Lust gelebt (1950)

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Lien externe[modifier | modifier le code]