L'Anse-Saint-Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Jean.
L’Anse-Saint-Jean
Image illustrative de l'article L'Anse-Saint-Jean
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Comté ou équivalent Le Fjord-du-Saguenay
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Lucien Martel[1]
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 1859
Démographie
Gentilé Anjeannois, oise
Population 1 225 hab. (2014)
Densité 2,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 11′ 48″ N 70° 14′ 54″ O / 48.196802, -70.24840348° 11′ 48″ Nord 70° 14′ 54″ Ouest / 48.196802, -70.248403  
Superficie 50 678 ha = 506,78 km2
Divers
Fuseau horaire [[]]
Code géographique 94210
Localisation
Localisation de L'Anse-Saint-Jean dans Le Fjord-du-Saguenay
Localisation de L'Anse-Saint-Jean dans Le Fjord-du-Saguenay

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
L’Anse-Saint-Jean

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
L’Anse-Saint-Jean

L'Anse-Saint-Jean est une municipalité de village du Québec, (Canada), faisant partie de la MRC du Fjord-du-Saguenay, située dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean[2]. Le recensement de 2011 y dénombre 1 208 habitants[3]. La municipalité est membre de la Fédération des Villages-relais du Québec.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier 1859 : Constitution de la municipalité de canton de Saint-Jean à partir de territoire non-organisé
  • 1981 : Saint-Jean change de nom et de statut pour celui de municipalité de L'Anse-Saint-Jean[4].
  • Le 21 janvier 1997, L'Anse-Saint-Jean a déployé une innovation juridique en élisant le roi Denys Ier de l'Anse par référendum, se déclarant de fait la première monarchie municipale d'Amérique[5] et devenant ainsi une micronation.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le village est situé au cœur du fjord du Saguenay où l'on trouve plusieurs activités estivales et hivernales telles que le ski alpin au mont Édouard, randonnées pédestres, randonnées en raquettes, équitation, randonnées en traîneau à chien, croisières et autres. Le belvédère de l'anse de Tabatière du parc national du Saguenay donne aussi un point de vue spectaculaire sur le fjord.

L'Anse-Saint-Jean fait partie de l'Association des plus beaux villages du Québec.

Comme pour les municipalités voisines (Petit-Saguenay et Rivière-Éternité), L'Anse Saint-Jean est située dans une vallée enclavée. Entre 1954 et 1992, le paysage de L'Anse-Saint-Jean figurait sur le billet de 1 000$ canadien. Les billets de 1 000$ ne sont plus disponibles au Canada.

Sites et monuments[modifier | modifier le code]

  • Pont couvert : le pont couvert de l'Anse-St-Jean était reproduit au verso des billets de 1000 $ du Canada de 1954 à 1992.
  • Église

Géographie[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Rivière-Éternité Mont-Valin Rose des vents
Lalemant N Petit-Saguenay, Sagard
O    L'Anse-Saint-Jean    E
S
Lac-Pikauba Mont-Élie

Jumelage[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Bouchard, Russel, L'Anse Saint-Jean: 150 ans d'histoire, Société Historique du Saguenay, Cahiers de Saguenayensia, Histoire des municipalités, no 1, 1986, 44 pages.
  • Simard, Laurent-Yves, L'Anse-Saint-Jean, son histoire et ses valeureux combats, Les Éditions du Patrimoine, 2009, 446 pages.

Liens externes[modifier | modifier le code]