Val-Jalbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Village historique de Val-Jalbert
Image illustrative de l'article Val-Jalbert
Présentation
Type Village fantôme
Protection Site historique classé (1996)
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité régionale de comté Le Domaine-du-Roy
Municipalité locale (Québec) Chambord
Localisation
Coordonnées 48° 26′ 00″ N 72° 09′ 50″ O / 48.43333, -72.16389 ()48° 26′ 00″ Nord 72° 09′ 50″ Ouest / 48.43333, -72.16389 ()  

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Village historique de Val-Jalbert

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Village historique de Val-Jalbert

Val-Jalbert est un ancien village du Québec, au Canada. Son territoire, qui aujourd'hui fait partie de la municipalité de Chambord, au Lac-Saint-Jean, a été transformé en attraction touristique dans les années 1960. Le village a été classé site historique en 1996.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village fondé par Damase Jalbert (1842-1904) en 1901, qui créa aussi la Compagnie de pulpe de Ouiatchouan la même année, porta d'abord le nom de Saint-Georges-de-Ouiatchouan, du nom de la rivière qui la traverse. Il fut ensuite renommé Val-Jalbert en 1913 par la Compagnie de Pulpe de Chicoutimi en l'honneur de son fondateur[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'école-couvent du village

Val-Jalbert est un ancien village du Lac-Saint-Jean, aujourd'hui attrait touristique régional (une ville fantôme).

Située à la limite des municipalités de Roberval et de Chambord, elle est fondée en 1901 quand Damase Jalbert du Lac-Bouchette y construit une usine de pâte à papier. L'emplacement est idéal, car l'énergie nécessaire à l'actionnement des machines peut être produite par les deux chutes de la rivière Ouiatchouan, respectivement de 72 et 35 mètres.

En 1904, au décès de M. Jalbert, la compagnie est achetée par des Américains, puis en 1909 elle devint propriété de la Compagnie de pulpe de Chicoutimi. Presque 10 ans plus tard, la grippe espagnole fait des ravages parmi sa petite population.

En 1927, la Quebec Pulp and Paper Mills Ltd., qui possède l'usine depuis seulement un an, cesse tout activité en raison de la baisse de la demande de pâte mécanique non transformée.

Le site fut abandonné jusqu'en 1960 lorsque l'Office du tourisme le prit charge en le transformant en attraction touristique. Il a été classé site historique le 8 août 1996[1].

Le site fait aujourd'hui partie du territoire de la municipalité de Chambord.

À voir[modifier | modifier le code]

Maisons de Val Jalbert.

De nos jours, cet ancien village est un site touristique important du Domaine-du-Roy avec pour principales attractions :

  • Son restaurant dans le vieux moulin ;
  • L'usine à pulpe partiellement restaurée et reconstruite, qui utilisait la puissance des chutes inférieures de la rivière Ouiatchouan ;
  • Ses acteurs dans les différents bâtiments restaurés ;
  • Le trajet en train faisant le lien entre les différents pavillons ;
  • Les maisons d'époque, en ruine (photo à gauche) ou, depuis quelques années, restaurées ;
  • Son sentier de la nature accessible par un téléphérique ;
  • Le canyon formé par le parcours de la rivière, en aval de l'usine à pulpe ;
  • Les sentiers entretenu pour la pratique du ski de fond et de la raquette, l'hiver.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Village historique de Val-Jalbert », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 24 août 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]