Lac-Pikauba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lac-Pikauba
Image illustrative de l'article Lac-Pikauba
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Capitale-Nationale
Comté ou équivalent Charlevoix
Statut municipal Territoire non organisé
Constitution 1er janvier 1986
Démographie
Population hab. (2014)
Densité 0 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 48′ 00″ N 71° 07′ 00″ O / 47.8, -71.116647° 48′ 00″ Nord 71° 07′ 00″ Ouest / 47.8, -71.1166  
Superficie 242 015 ha = 2 420,15 km2
Divers
Code géographique 16902
Localisation
Localisation de Lac-Pikauba dans la MRC de Charlevoix
Localisation de Lac-Pikauba dans la MRC de Charlevoix

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Lac-Pikauba

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Lac-Pikauba

Lac-Pikauba est un territoire non organisé du Québec dans la municipalité régionale de comté de Charlevoix en Capitale-Nationale[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du territoire reprend celui du lac qui y est situé. Le mot « Pikauba » viendrait du montagnais « Opikopau » qui signifierait « lac resserré par des aulnes »[2]

Géographie[modifier | modifier le code]

La superficie totale de Lac-Jacques-Cartier est de 2 528.70 km2. Le relief du territoire est caractérisé par le massif du lac Jacques-Cartier, la partie la plus élevée de la chaîne de montagnes des Laurentides, soit entre 500 et 1000 mètres.

Portrait topographique du territoire

Transports[modifier | modifier le code]

La région est traversée par la route 381, un lien routier reliant Baie-Saint-Paul à La Baie. Tout au long de cette route se trouve différents accès à des routes forestières menant à différents lieux de villégiature.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement du Canada de 2011, ce territoire non organisé ne comptait aucun habitant permanent tout comme lors du recensement précédent[3]. Cependant, plusieurs centaines de campements sont répartis sur le territoire.

1991 1996 2001 2006 2011
5 en stagnation 0 en diminution 0 en stagnation 0 en stagnation 0 en stagnation

Attraits[modifier | modifier le code]

Lac-Pikauba comprend entre autres :

Références[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lac-Moncouche, Mont-Apica, Lac-Ministuk Ferland-et-Boilleau, Lalemant L'Anse-Saint-Jean Rose des vents
N Mont-Élie
O    Lac-Pikauba    E
S
Lac-Jacques-Cartier Baie-Saint-Paul Saint-Urbain