Métabetchouan–Lac-à-la-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lac-à-la-Croix.
Métabetchouan-Lac-à-la-Croix
Plage de Métabetchouan
Plage de Métabetchouan
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Comté ou équivalent Lac-Saint-Jean-Est
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Lawrence Potvin[1]
2013 - 2017
Constitution 6 janvier 1999
Démographie
Population 4 273 hab. (2014)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 00″ N 71° 52′ 00″ O / 48.433338, -71.866672 ()48° 26′ 00″ Nord 71° 52′ 00″ Ouest / 48.433338, -71.866672 ()  
Superficie 18 844 ha = 188,44 km2
Divers
Langue(s) Français
Code géographique 93012
Localisation
Localisation de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est
Localisation de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Métabetchouan-Lac-à-la-Croix

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Métabetchouan-Lac-à-la-Croix
Liens
Site web http://ville.metabetchouan.qc.ca

Métabetchouan–Lac-à-la-Croix est une ville du Québec située dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean[2].

Logo

Histoire[modifier | modifier le code]

Ses origines remontent en 1647 avec l'arrivée de Jean Dequen dans cette partie du Saguenay-Lac-St-Jean.

Établies sur les bords du Lac-Saint-Jean, les villes de Métabetchouan et de Lac-à-la-Croix se sont développées à partir du XXe siècle notamment grâce à leurs terres agricoles et leur capacité laitière. L'industrie forestière a joué aussi un rôle majeur, considérant que plusieurs scieries se sont développées dans les alentours.

Toponymes[modifier | modifier le code]

Cette ville est née en 1999 avec la fusion des villes de Métabetchouan et de Lac-à-la-Croix[3].

Métabetchouan
Église de Saint-Jérôme

«  Même si le canton de Métabetchouan, qui tire son nom de la rivière, a été proclamé en 1857 et que le bureau de poste local est aussi identifié sous la désignation de Métabetchouan depuis 1860, il faudra attendre 1975 pour que ce nom identifie la ville née de la fusion des municipalités de la paroisse et du village de Saint-Jérôme, respectivement érigées en 1872 et 1898. Ce nom, encore largement usité, avait été retenu en hommage à l'abbé Jérôme Demers (1774-1853), vicaire général de l'évêque de Québec (1825-1853) et bienfaiteur insigne[4]. »

Principalement rurale, la municipalité a su quand même s'implanter du point vue industriel et commercial avec l'établissement entre autres du siège social de la Fédération des Caisses Populaires Desjardins du Saguenay-Lac-St-Jean. D'autres entreprises comme LAR Machinerie et la scierie Lac-St-Jean ont permis à la ville de se démarquer de ses voisins.

Lac-à-la-Croix

« Lors de la fusion des municipalités de la paroisse de Sainte-Croix (1911) et du village de Lac-à-la-Croix (1953), en 1976, qui a donné naissance à l'actuelle municipalité de Lac-à-la-Croix, on avait retenu la dénomination Lac-à-Croix, forme qui n'a pas reçu l'agrément de la Commission de géographie, qui l'estimait non conforme à la langue française correcte. Ainsi, on a restitué l'article afin que le nom soit approuvé. La municipalité, formée d'une partie de territoire jeannois de Métabetchouan, anciennement Saint-Jérôme, et de Notre-Dame-d'Hébertville, aujourd'hui Hébertville, se situe à 13 km au sud-ouest d'Hébertville-Station, à la sortie de la réserve faunique des Laurentides qui donne accès à la région du Lac-Saint-Jean. Suivant certains, la dénomination municipale, tirée de celle du lac à la Croix sur les bords duquel le village a été établi, proviendrait d'une croix plantée là par le père François de Crespieul au XVIIe siècle. La fausseté de cette hypothèse a depuis été démontrée, puisque le religieux n'est jamais passé par cet endroit. Il faudrait plutôt s'en tenir à l'explication suivant laquelle le lac présente morphologiquement l'apparence d'une croix[5]. »

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population de la ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix
Année Habitants
1891 1 835
1901 2 077
1911 2 186
1921 2 076
1931 2 504
1941 2 851
1951 2 642
1956 2 650
1961 3 121
1966 3 219
Année Habitants
1971 3 002
1976 3 016
1991 3 379
1996 3 474
2001 [Note 1] 4 198
2006 4 084
2011 [6] 4 097
2013[7] 4 273

Attraits[modifier | modifier le code]

Situé sur les rives du lac Saint-Jean, le secteur Métabetchouan offre de jolies plages entre autres grâce à la plage municipale Le Rigolet qui accueille chaque année des milliers de visiteurs.

Le secteur Lac-à-la-Croix n'est pas en reste non plus avec son magnifique lac Vouzier où l'on peut pratiquer de la plongée sous-marine.

Réputé, le Camp Musical de Métabetchouan-Lac-à-la-croix offre des concerts de qualité pour les visiteurs ainsi que des formations spécialisées pour tous les musiciens.

Très tourné sur l'agriculture, la municipalité regorge de fermes et d'installations agricoles qui offrent des visites à ceux qui sont intéressé par le monde rural. On trouve aussi le Centre d'Interprétation de l'Agriculture et de la Ruralité qui permet d'en apprendre davantage sur l'histoire du coin, tout en offrant la possibilité de faire un labyrinthe dans un champ de maïs et de visiter une petite ferme animée.

Outre des gîtes, auberges et motels, Métabetchouan-Lac-à-la-croix compte un camping situé à moins de 100m du Lac-St-Jean : le camping Villa-des-Sables.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Incluant la population de Lac-à-la-Croix, suite à la fusion

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Gédéon Rose des vents
Desbiens N Hébertville
O    Métabetchouan–Lac-à-la-Croix    E
S
Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Belle-Rivière