Jean Laronze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Laronze est un peintre français né à Génelard en 1852 et mort à Neuilly-sur-Seine en 1937, habitué du Salon de la Société des artistes français à partir de 1883. L'harmonie des œuvres de Jean Laronze est à l'image de sa carrière artistique. Après des débuts dans le commerce il étudie à Paris dans les ateliers de Jules Adler et William Bouguereau. Il sera vite reconnu par ses pairs pour ses paysages de Bourgogne nimbés de poésie. L'influence de Jean-François Millet est manifeste mais il développe un univers de nuances subtiles, de lignes souples au sein de compositions simples et dépouillées.

Sa palette qui emprunte le bleu et le jaune, mais étouffés par des tons gris peut évoquer certaines œuvres d'Alphonse Osbert ou Émile-René Ménard, la violence des ciels couchants de scènes paysannes, des œuvres naturalistes proches de Jules Dupré, enfin ce calme qui émane de cette œuvre doit aussi à Pierre Puvis de Chavannes. Jean Laronze peut être considéré dans certaines œuvres comme un descendant du mouvement Symboliste idéaliste égaré dans ses terres bourguignonnes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]