Ivan Bodiul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ivan Ivanovitch Bodiul (3 janvier 1918 /O.S. 21 décembre 1917 – 27 janvier 2013) était un politicien de la République soviétique socialiste moldave.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ivan Ivanovich Bodiul est né en 1918, à Oleksandrivca, oblast de Mykolaïv, Ukraine. En dépit de son origine roumaine, il était un très mauvais locuteur en roumain.

Ivan Bodiul fut Premier Secrétaire du Parti communiste moldave (28 mai 1961 - 30 décembre 1980). Bodiul fut l'un des dirigeants les plus autoritaires de la République soviétique socialiste moldave. Lors de la première période de son mandat, il engagea la lutte contre le nationalisme, le sabotage et le sionisme. Plusieurs dissidents furent emprisonnés, dont des membres du parti communiste, alors que d'autres furent sanctionnés. Ses principaux partisans étaient les Seconds Secrétaires du parti communiste : Yuri Melkov (jusqu'en 1973), Nikolay Merenishchev (1973-1981) qui venaient de Russie et le KGB, dont les présidents furent : Ivan Savchenko (jusqu'en 1966), Piotr Chvertko (1966-1974) et Arkady Ragozine (1974-1979). Bodiul continua la lutte pour l'athéisme, fermant ou détruisant plusieurs églises. Dans la deuxième période de son mandat (à partir de 1976), la politique antinationale fut moins accentuée. Cependant, un accroissement relatif du développement économique de la République socialiste soviétique de Moldavie fut obtenue. Bodiul est aussi connu comme l'un des plus fidèles partisans de Léonid Brejnev.

Après avoir passé quelques années en tant que vice-président du Conseil des ministres de l'URSS (1980-1985), il se retire en mai 1985. Il obtint un doctorat en philosophie (1985). Ses filles, Svetlana et Natalia Bodiul, vivent en Italie.

En décembre 1976, Ivan Bodiul et son épouse Claudia furent les premiers visiteurs moldaves importants en Roumanie depuis la Seconde Guerre mondiale. À l'une de ses rencontres à Bucarest, Bodiul déclara que "les bonnes relations entretenues entre les deux pays ont été initiées par les visites de Nicolae Ceaușescu en Moldavie soviétique, ce qui a conduit au développement des contacts et des échanges dans tous les domaines". En août 1976, Bodiul a rencontré Ceauşescu et son épouse à la frontière et les a escorté jusqu'à Chișinău[1]. Bodiul fut décoré de plusieurs ordres soviétiques et médailles, dont 4 Ordres de Lénine.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • *** - Enciclopedia sovietică moldovenească (Chișinău, 1970-1977)

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ivan Bodiul » (voir la liste des auteurs)

  1. Moore, Patrick, « Romanian-Moldavian SSR Relations », Radio Free Europe,‎ 24 septembre 1979 (consulté le 12 décembre 2010)