Isle of Wight (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isle of Wight.

Isle of Wight

Live par Jimi Hendrix
Sortie novembre 1971
Enregistré 30 août 1970 au Festival de l'île de Wight en Angleterre
Durée 34:01
Genre rock
Producteur Michael Jeffery
Label Polydor

Albums par Jimi Hendrix

Isle of Wight est un album de Jimi Hendrix sorti en 1971. Il a été enregistré au Festival de l'île de Wight de 1970.

Les titres[modifier | modifier le code]

Face 1

  1. Midnight Lightning
  2. Foxy Lady
  3. Lover Man

Face 2

  1. Freedom
  2. All Along the Watchtower
  3. In From The Storm

Les musiciens[modifier | modifier le code]

L'appât du gain[modifier | modifier le code]

Dernier concert enregistré et filmé professionnellement de Jimi Hendrix, la première étape de son ultime tournée continue à susciter la controverse parmi ses admirateurs. Le premier live officiel issu de la performance est nettement moins controversé : la plupart des spécialistes s'accordent à dire que c'est un des pires albums officiels de Hendrix.

C'est pourtant le seul concert de Hendrix ayant donné lieu à trois albums officiels différents (quatre même si on compte la version Highlights, sur un seul CD, du dernier en date)[1].

La pochette de l'album ne laissait rien présager de bon : la photographie provient non pas du concert de l'Ile de Wight mais de celui donné à Berlin quelques jours plus tard !

Ensuite, l'ordre selon lequel les titres sont présentés ne suit absolument pas la setlist du concert :

  1. God Save the Queen
  2. Sgt Pepper's Lonely Hearts Club Band
  3. Spanish Castle Magic
  4. All Along the Watchtower [plage 5]
  5. Machine Gun
  6. Lover Man [plage 3]
  7. Freedom [plage 4]
  8. Red House
  9. Dolly Dagger
  10. Midnight Lightnin' [plage 1]
  11. Foxy Lady [plage 2]
  12. Message To Love
  13. Hey Baby (New Rising Sun)
  14. Ezy Ryder
  15. Hey Joe
  16. Purple Haze
  17. Voodoo Child (Slight Return)
  18. In From The Storm [plage 6]

Les considérations commerciales expliquent pourquoi l'album fut à ce point bâclé. Michael Jeffery voulait sortir au plus vite un live afin de battre le fer pendant qu'il était chaud, avant que l'intérêt du public pour Hendrix ne faiblisse. C'est Eddie Kramer qui mixa le concert dans un premier temps, mais il s'opposa à ce que le matériel issu de ce concert soit publié : il n'aura pas de tels scrupules trente ans plus tard[2].

C'est finalement Carlos Olms, un ingénieur de Polydor qui sélectionna les titres de cet album, et ajouta de l'écho au mixage (notamment sur All Along the Watchtower). En caricaturant un peu, cette sélection tient plus du worst of qu'autre chose...

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Blue Wild Angel: Live at the Isle of Wight (2002)
  2. Il fait partie des producteurs de Blue Wild Angel: Live at the Isle of Wight, dont il assure le mixage