Electric Ladyland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Electric Ladyland est le troisième et dernier album du groupe de rock The Jimi Hendrix Experience, sorti en 1968. C’est le dernier album enregistré en studio et produit par Jimi Hendrix. Il a été diffusé initialement sous la forme d’un double LP.

Outre Dave Mason, il a collaboré avec de nombreux musiciens qui ne faisaient pas partie de son trio habituel : Chris Wood et Steve Winwood (du groupe Traffic), Jack Casady (Jefferson Airplane), Buddy Miles et Al Kooper (qui a joué avec Bob Dylan).

L'album a été 1er du Billboard 200 aux États-Unis et 6e du UK Albums Chart au Royaume-Uni. En France, l'album s'est classé deuxième des meilleures ventes d'albums en 1968[2] et fut certifié disque d'or en 1996 pour 100 000 exemplaires vendus[3].

En 2003, le magazine Rolling Stone l'a classé à la 54 e place de sa liste des 500 plus grands albums de tous les temps.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Jimi Hendrix était un perfectionniste, 43 prises ont été nécessaires pour Gypsy Eyes, et plus d’une vingtaine pour l’accompagnement à la guitare de Dave Mason sur All Along the Watchtower.

Hendrix joue de la basse, à cause de problèmes relationnels avec le bassiste de son groupe, Noel Redding, mais aussi parce qu'il n'était pas satisfait de leurs évolutions musicales divergentes.

Pochette[modifier | modifier le code]

Hendrix a laissé des instructions dans une lettre pour la pochette de l'album : il désirait qu'elle reprenne une photo prise par Linda Eastman, représentant le groupe assis avec des enfants devant une sculpture d'Alice au pays des merveilles, dans Central Park. Cependant, aucune édition de l'album n'utilisa cette photo : aux États-Unis, Reprise Records l'édita avec une photo floue du visage de Hendrix, aux teintes rouges-jaunes, prise par Karl Ferris, tandis qu'au Royaume-Uni, Track Records produisit une photo de femmes nues allongées devant un fond noir, certaines tenant dans leurs mains les précédents albums de l'Experience. La pochette de Ferris a été reprise pour les rééditions CD de l'album.

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les compositions sont de Jimi Hendrix, sauf indication contraire.

Face 1[modifier | modifier le code]

  1. ...And the Gods Made Love – 1:21
  2. Have You Ever Been (to Electric Ladyland) – 2:11
  3. Crosstown Traffic – 2:26
  4. Voodoo Chile – 15:00

Face 2[modifier | modifier le code]

  1. Little Miss Strange (Noel Redding) – 2:52
  2. Long Hot Summer Night – 3:27
  3. Come On (Part 1) (Earl King) – 4:09
  4. Gypsy Eyes – 3:43
  5. Burning of the Midnight Lamp – 3:39

Face 3[modifier | modifier le code]

  1. Rainy Day, Dream Away – 3:42
  2. 1983... (A Merman I Should Turn to Be) – 13:39
  3. Moon, Turn the Tides....Gently Gently Away – 1:01

Face 4[modifier | modifier le code]

  1. Still Raining, Still Dreaming – 4:25
  2. House Burning Down – 4:33
  3. All Along the Watchtower (Bob Dylan), arr. Jimi Hendrix – 4:00
  4. Voodoo Child (Slight Return) – 5:13

Electric Jimi Hendrix[modifier | modifier le code]

Simultanément à Electric Ladyland, Track Record a sorti un 33 tours contenant les faces 4 et 2 dénommé Electric Jimi Hendrix. Il était réservé à la vente par correspondance pour les abonnées du "The Audio Club Of Great Britain". Il a été vendu à quelques centaines d'exemplaires puis retiré de la vente à la demande de Jimi.

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • The Jimi Hendrix Experience :
  • Autres musiciens :
  • Jack Casady : basse sur Voodoo Chile
  • Steve Winwood : orgue Hammond sur Voodoo Chile
  • Al Kooper : piano sur Long Hot Summer Night
  • The Sweet Inspirations : chœurs sur Burning of the Midnight Lamp
  • Mike Finnigan : orgue Hammond sur Rainy Day, Dream Away et Still Raining, Still Dreaming
  • Buddy Miles : batterie sur Rainy Day, Dream Away et Still Raining, Still Dreaming
  • Larry Faucette : congas sur Rainy Day, Dream Away et Still Raining, Still Dreaming
  • Fred Smith : saxophone ténor sur Rainy Day, Dream Away
  • Chris Wood : flûte sur 1983... (A Merman I Should Turn to Be)
  • Dave Mason : guitare acoustique sur All Along The Watchtower, chœurs sur Crosstown Traffic

Production[modifier | modifier le code]

  • Jimi Hendrix : producteur, arrangements et mixage
  • Gary Kellgren, Glen Kolotkin, Eddie Kramer : ingénieurs du son
  • Ed Thrasher, Vartan : direction artistique
  • David King, Rob O'Connor, Karl Ferris : design

The Making of Electric Ladyland (DVD)[modifier | modifier le code]

Réalisé par Roger Pomphrey en 1997, ce documentaire d'une heure de la série Classic Album retrace la conception d'Electric Ladyland. Exceptés quelques témoignages d’époque où Hendrix parle de son troisième album, le documentaire est principalement constitué des témoignages des principaux acteurs de l’album.

Chas Chandler y livre sa dernière interview avant sa mort, tandis que Noel Redding, dont la présence musicale est discrète sur cet album, est partagé entre admiration et dépit, allant jusqu’à préférer la version originale d’All Along the Watchtower à celle de Hendrix. Les deux hommes se rappellent l’ambiance chaotique des sessions.

Mitch Mitchell revient lui aussi sur les sessions, et sur le désir du groupe de s'adjoindre les services de Steve Winwood (Traffic). Malgré les années, Dave Mason (Traffic) est toujours aussi impressionné par l’étendue des capacités musicales de Jimi Hendrix. Buddy Miles raconte les sessions de Rainy Day, Dream Away/Still Raining, Still Dreaming, tout comme Mike Finnigan, qui se souvient n'avoir pas touché un dollar sur cet enregistrement.

Eddie Kramer dissèque certaines sessions piste par piste et glisse même un solo inédit (joué à l’envers) de Have You Ever Been (To Electric Ladyland).

Charts[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[4] 6 semaines 12e
Drapeau de la Belgique Belgique (francophone)[4] 3 semaines 75 e
Drapeau de la Belgique Belgique (flamande)[4] 1 semaine 85e
Drapeau du Canada Canada[5] - 1er
Drapeau des États-Unis États-Unis[6] - 1er
Drapeau de la France France[7] 55 semaines 2e
Drapeau de la Norvège Norvège[4] 3 semaines 13e
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[4] 4 semaines 75e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [8] 12 semaines 6e
Drapeau de la Suède Suède[4] 1 semaine 58e


Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]