War Heroes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

War Heroes

Album par Jimi Hendrix
Sortie 1er octobre 1972
Enregistré 1967-1970
De Lane Lea Studios à Londres, Olmstead Sound Studios, The Hit Factory, Record Plant Studios et Electric Lady Studios à New York
Durée 35:20
Genre rock
Producteur Jimi Hendrix, Eddie Kramer, John Jansen
Label Polydor Records
Critique

Albums par Jimi Hendrix

War Heroes est un album posthume de Jimi Hendrix sorti en 1972.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est le troisième album studio post mortem de l'ère Jeffery, War Heroes, publié en 1972, ne jouit pas d'une très bonne réputation. La majeure partie du matériel publié ici ne serait d'ailleurs certainement jamais sortie si Jimi Hendrix n'était pas mort deux ans auparavant. Eddie Kramer, qui a produit l'album avec John Jansen, a par la suite qualifié l'objet de « fonds de tiroir », contribuant à discréditer un trente-trois tours qui s'est d'ailleurs assez mal vendu[1].

Le disque est en effet un recueil assez disparate, dont la cohérence pourrait poser question : chutes de studio, titres en devenir, jams informelles et une face B publiée du vivant de Hendrix... le cocktail pourrait paraître indigeste : il n'en est rien. C'est au contraire un album plutôt bien agencé, souffrant certes de quelques faiblesses, mais qui fut jusqu'à sa suppression du catalogue tout simplement indispensable à tout amateur du guitariste.

Pour s'en convaincre, il suffit d'ailleurs de s'attarder sur la politique de réédition retenue depuis 1997 :

Seul Peter Gunn/Catastrophe n'a jamais été réédité à ce jour.

Exceptées ces deux dernières plages, tous les morceaux présentés ici méritaient sans aucun doute d'être publiés officiellement.

Les titres[modifier | modifier le code]

Face 1

  1. Bleeding Heart
  2. Highway Chile
  3. Tax Free
  4. Peter Gunn
  5. Catastrophe
  6. Stepping Stone


Face 2

  1. Midnight
  2. 3 Little Bears
  3. Beginning
  4. Izabella

Musiciens[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Hendrix: Setting The Record Straight de John McDermott avec Eddie Kramer