Icewind Dale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icewind Dale
Image illustrative de l'article Icewind Dale

Éditeur Interplay Entertainment
Développeur Black Isle Studios
Musique Jeremy Soule

Date de sortie Icons-flag-us.png 20 juin 2000
Icons-flag-eu.png 16 juillet 2000[1]
Genre Jeu de rôle
Plate-forme Windows, Mac OS
Média CD-ROM
Contrôle Clavier / Souris

Moteur Infinity Engine
Icewind Dale
Heart of Winter
Image illustrative de l'article Icewind Dale

Éditeur Interplay Entertainment
Développeur Black Isle Studios

Date de sortie Icons-flag-us.png 21 février 2001
Icons-flag-eu.png 22 mars 2001[2]
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows, Mac OS
Média CD-ROM
Contrôle Clavier, souris

Évaluation ESRB : T ?
Moteur Infinity Engine

Icewind Dale est un jeu vidéo de rôle développé par Black Isle Studios et publié par Interplay en juin 2000 en Amérique du Nord et en juillet 2000 en Europe. Il se déroule dans l'univers de fiction médiéval-fantastique des Royaumes oubliés, un décor de campagne du jeu de rôle Donjons et Dragons. Le scénario du jeu se déroule dans le nord du sous-continent de Féérune, dans la région du Valbise, près des montagnes de l’Épine dorsale du monde. Son système de jeu est basé sur la deuxième édition de l'AD&D, le joueur contrôlant un groupe pouvant accueillir jusqu'à six personnages. Il utilise le moteur de jeu Infinity Engine créé par BioWare pour le jeu Baldur’s Gate et également utilisé pour Planescape: Torment.

En 2001, le jeu bénéficie d'une extension, baptisée Heart of Winter et développée par Black Isle Studios, puis d’un patch distribué gratuitement baptisé Trials of the Luremaster. Le jeu a également bénéficié d'une suite, Icewind Dale II, développée par Black Isle Studios et publiée par Interplay en 2002.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Icewind Dale prend place dans l'univers de fiction médiéval-fantastique des Royaumes oubliés, un décor de campagne du jeu de rôle Donjons et Dragons. Dans ces royaumes, les humains cohabitent avec toutes sortes de créatures fantastiques et la magie tient une place importante. L'histoire se déroule dans le nord du sous-continent de Féérune, dans la région du Valbise (Icewind Dale en anglais) non loin d'une chaîne de montagnes appelée l'Épine dorsale du monde. Les personnages voyagent à travers cette région, explorant les nombreux endroits tels que des villages, une vallée fantôme, un volcan envahi par des monstres, les vestiges d'une forteresse elfique abandonnée, d'anciennes cavernes naines. L'histoire principale envoie les personnages enquêter sur un mal mystérieux menacant le petit village de Havredest.

Scénario[modifier | modifier le code]

Le jeu débute à Easthaven alors que les personnages sont invités par le maire à enquêter dans le village de Kuldahar où se déroulent d’étranges évènements. A Kuldahar, le druide Arundel leurs apprend qu’une force démoniaque inconnue est en train de faire dépérir l’arbre géant protégeant la cité. Il envoi d’abord le groupe enquêter dans les cryptes de Kuldahar avant de leurs demander de se rendre dans un temple où se trouverais une gemme pouvant l’aider à identifier la source démoniaque. En arrivant au temple, le groupe découvre que celui-ci a été attaqué et la gemme volée, les assaillants s’étant réfugié dans les cavernes de l’œil du dragon. Dans ces cavernes, le groupe retrouve la créature ayant volé la gemme. Après l’avoir tué, le groupe retourne à Kuldahar qui subit une nouvelle attaque. Ils découvrent alors qu’Arundel est en fait mourant et qu’un métamorphe a pris sa place. Ils retrouvent ensuite le vrai Arundel qui leur demande d’apporter la gemme à Larrel, à la forteresse de Severed Hand, qui est le seul à pouvoir s’en servir. Après l’avoir aidé à se libérer d’une malédiction, ce dernier utilise la gemme et découvre que la source démoniaque se trouve dans la cité des nains de Dorn's Deep. Après avoir exploré la cité, le groupe est confronté à Brother Poquelin qui leurs révèle avoir été exilé d’une autre dimension et être en train de levé une armée démoniaque pour conquérir Icewind Dale. Après un affrontement avec Poquelin, le groupe retourne à Easthaven, qui est maintenant en ruine, avant de se rendre dans le repère de Poquelin dans le temple d’Easthaven. Ils découvrent alors que le véritable plans du démon et de rouvrir la pierre de Jerrod (un portail menant vers le monde de Baator) afin de disposer d'une armée de démon pour conquérir le nord. Bien qu'il ait repris sa forme démoniaque, le groupe parvient à le vaincre Poquelin avant de retourner à Easthaven.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Icewind Dale est un jeu de rôle basé sur la deuxième édition de Donjons et Dragons. Il utilise le même moteur de jeu — l'Infinity Engine — que le jeu Baldur’s Gate développé BioWare dont il reprend de nombreux éléments de gameplay. Il se distingue néanmoins de ce dernier par sa linéarité et par son orientation plus porté sur les combats que sur les éléments de roleplay. Comme dans Baldur’s Gate, le joueur contrôle un groupe pouvant accueillir jusqu'à six personnages, incluant le héros. Ces personnages doivent en revanche être créé dès le début du jeu, le joueur n'ayant pas la possibilité de nouveaux personnages au cours de l'aventure.

Extension et versions[modifier | modifier le code]

Heart of Winter[modifier | modifier le code]

Le jeu a bénéficié d'une extension, baptisée Heart of Winter, également développée par Black Isle Studios et publiée par Interplay le 21 février 2001 en Amérique du Nord et le 22 mars 2001 en Europe. Celle-ci permet aux joueurs de faire évoluer leurs personnages jusqu'au niveau 30. Son scénario est indépendant de la trame principale; on peut donc accéder à cette partie de l'histoire à n'importe quel moment depuis Kuldahar (plus precisement dans la maison fermée avant l'installation de l'extension) pourvu que votre groupe compte au moins un personnage de niveau 9 - ce qui constitue le minimum pour survivre dans l'univers hostile où vous serez téléporté. Vos personnages risquent d'avoir du mal à rentrer à Kuldahar au début de cette nouvelle aventure; par la suite, ils pourront le faire à tout moment.

Trials of the Luremaster[modifier | modifier le code]

Suite à de nombreuses critiques sur la durée de vie de Icewind Dale: Heart of Winter, Black Isle Studios a créé un add-on, sous forme de patch disponible gratuitement pour rallonger la durée de jeu, introduisant de nouveaux personnages, quelques améliorations au niveau du gameplay, ainsi que des quêtes supplémentaires[3],[4],[5].

Versions[modifier | modifier le code]

Icewind Dale et Heart of Winter ont été republié en 2002 dans deux compilations baptisées Icewind Dale: The Collection et Icewind Dale: Complete. La même année, le jeu et son extension sont également inclus, avec Baldur's Gate et Planescape: Torment, dans la compilation Black Isle Compilation. Une édition collector incluant Icewind Dale II, appelée Icewind Dale: The Ultimate Collection, a été publié en 2003. Les quatre jeux sont à nouveau inclus dans les compilations Black Isle Compilation - Part Two en 2004, Ultimate Dungeons & Dragons en 2006 et Atari's Rollenspiele: Deluxe Edition en 2007.

Le jeu et son extension sont également distribués par Internet, via le site GOG.com, depuis le 6 octobre 2010[6].

Enhanced edition[modifier | modifier le code]

Après avoir été annoncée le 30 août 2014, une version amélioré de Icewind Dale est publié par Beamdog le 30 octobre 2014 sur Windows, Mac OS X, Linux et Android via les plateformes de téléchargement GOG.com et Steam ainsi que sur le site officiel de Beamdog[7],[8].

Accueil[modifier | modifier le code]

Icewind Dale[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Icewind Dale
Média Pays Notes
Allgame US 4.5/5[9]
Game Revolution US B+[10]
GameSpot US 86 %[11]
Gen4 FR 3/6[12]
IGN US 88 %[13]
Jeuxvideo.com FR 18/20[14]
Joystick FR 78 %[15]
Compilations de notes
Metacritic US 87 %[16]
Game Rankings US 86 %[17]

Heart of Winter[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Heart of Winter
Média Pays Notes
Gamekult FR 5/10[18]
GameSpot US 57 %[19]
IGN US 86 %[20]
Jeuxvideo.com FR 14/20[21]
Compilations de notes
Metacritic US 74 %[22]
Game Rankings US 75 %[23]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Fiche du jeu Icewind Dale », sur Gamekult.com.
  2. (fr) « Fiche du jeu Icewind Dale: Heart of Winter », sur Gamekult.com.
  3. (en) « Icewind Dale: Heart of Winter - Trials of the Luremaster », sur PlanetBaldursGate.com.
  4. (fr) « Icewind Dale: Heart of Winter - Trials of the Luremaster », sur Gamekult.com.
  5. (fr) « Icewind Dale: Heart of Winter - Trials of the Luremaster », sur Jeuxvideo.com.
  6. (en) « GOG.com release announcement », sur GOG.com.
  7. (en) Mike Fahey, « Now they're enhancing Icewind Dale », sur Kotaku.com,‎ 30 août 2014.
  8. (en) Andy Chalk, « Icewind Dale: Enhanced Edition will be out this month », sur PC Gamer,‎ 21 octobre 2014.
  9. (en) Crystal R. Chweh, «  Icewind Dale Review », sur Allgame.com.
  10. (en) Duke Ferris, «  Icewind Dale Review: Roll the dice to see if I'm getting drunk! », sur GameRevolution.com,‎ 1er juillet 2000.
  11. (en) Greg Kasavin, «  Icewind Dale Review », sur GameSpot.com,‎ 7 juillet 2000.
  12. (fr) Rémy Goavec, « Icewind Dale : Hiver et contre tous », Gen4, no 137,‎ septembre 2000, p. 142-146.
  13. (en) Jeremy Conrad, «  Icewind Dale », sur IGN.com,‎ 7 juillet 2000.
  14. (fr) « Test de Icewind Dale », sur Jeuxvideo.com,‎ 17 juillet 2000.
  15. (fr) Moulinex, « Icewind Dale », Joystick, no 118,‎ septembre 2000, p. 114-115.
  16. (en) « Icewind Dale », sur Metacritic.
  17. (en) « Icewind Dale », sur Game Rankings.
  18. (fr) David Le Roux, « Test de Icewind Dale: Heart of Winter », sur Gamekult.com,‎ 20 mars 2001.
  19. (en) Greg Kasavin, « Icewind Dale: Heart of Winter Review », sur GameSpot.com,‎ 21 février 2001.
  20. (en) Jeremy Conrad, « Icewind Dale: Heart of Winter », sur IGN.com,‎ 2 mars 2001.
  21. (fr) Romendil, « Test de Icewind Dale: Heart of Winter », sur Jeuxvideo.com,‎ 22 mars 2001.
  22. (en) «  Icewind Dale: Heart of Winter  », sur Metacritic.
  23. (en) «  Icewind Dale: Heart of Winter  », sur Game Rankings.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Chris Avellone, Icewind Dale Instruction Game Manual, Interplay,‎ 2000, 160 p.
  • (en) Chris Avellone, Icewind Dale: Heart of Winter Instruction Game Manual, Interplay,‎ 2001, 48 p.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]