Homo habilis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Homo habilis (littéralement « homme habile ») est une espèce du genre Homo qui vivait il y a approximativement 2,5 à 1,8 million d’années en Afrique du nord, orientale et australe.

La diagnose de cette espèce fut faite par Louis Leakey, Phillip Tobias et John Napier en 1964[1], suite à la découverte en 1961 de fossiles en Tanzanie.

Homo habilis et la bipédie[modifier | modifier le code]

L’Homo habilis maîtrisait parfaitement la bipédie permanente, même si celle-ci n'apparaît pas avec lui. Elle est déjà présente chez Australopithecus. En revanche, ses membres postérieurs courts n’en faisaient pas un aussi grand marcheur que l’Homo ergaster, apparu ultérieurement. Son aspect restait très archaïque.

L’espèce présentait un fort dimorphisme sexuel, les femelles étant beaucoup plus petites que les mâles.

Homo habilis, inventeur de l'outil ?[modifier | modifier le code]

Galet aménagé oldowayen, - 1,7 million d'années - Melka Kunture, Éthiopie

Homo habilis est contemporain des plus anciennes industries de pierre taillée, nommées oldowayennes. Celles-ci comportent des objets simples taillés généralement sur une seule face pour confectionner un outil (galet aménagé) ou pour obtenir des éclats tranchants.

Ces outils devaient lui permettre de découper des morceaux de viande ou de casser des os. Mais Homo habilis a coexisté avec certaines formes robustes d'Australopithèques, les Paranthropes. Certains scientifiques envisagent que ceux-ci étaient également capables de fabriquer des outils de pierre taillée.

Une capacité crânienne très développée[modifier | modifier le code]

L’Homo habilis a une capacité crânienne comprise entre 550 et 800 cm3. Il mesure environ 1,20 à 1,50 m et pèse de 30 à 40 kg. L'étude de sa denture montre des canines réduites et des incisives développées ce qui démontre que l’Homo habilis était omnivore, il est probable qu'il ait été charognard et non chasseur. Son crâne est un peu plus volumineux que celui d'un chimpanzé.

Galerie dents[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Paléopathologie[modifier | modifier le code]

L'étude des restes d'un Homo habilis datant de 1,8 million d'années a montré qu'il souffrait d'arthrose et de rhumatismes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) L.S.B. Leakey, P.V. Tobias et J.R. Napier, « A New Species of the Genus Homo from Olduvai Gorge », Nature, vol. 202, no 4927,‎ 1964, p. 7-9 (liens PubMed? et DOI?, lire en ligne)