Histoire des Lombards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ms. de Salzbourg

L’Historia Langobardorum ou Histoire des Lombards (en latin : Historia gentis Langobardorum) est une histoire du peuple lombard rédigée en latin à l'abbaye du Mont-Cassin en Italie, probablement entre 787 et 789 (peut-être dès 784), par l'érudit d'origine lombarde, Paul Diacre.

Cette histoire va des origines scandinaves jusqu'à la mort du plus grand des rois lombards, Liutprand (744), tout en mêlant mythes et réalité. Il est possible qu'en s'arrêtant au long règne du roi Liutprand (712-744), apogée de la puissance politique des Lombards, Paul Diacre ait ainsi évité de parler des défaites lombardes face aux Francs de Pépin le Bref et de Charlemagne durant les trois décennies suivantes, et de la chute assez brutale du royaume en 774.

Paul Diacre a utilisé des ouvrages historiques antérieurs, anonymes ou non : l'Origo gentis Langobardorum, du milieu du VIIe siècle ; les annales de Secundus de Trente (mort en 612), œuvre perdue et connue seulement par les extraits cités par Paul Diacre ; les ouvrages de Grégoire de Tours et de Bède. Mais il recourt aussi à la tradition orale de son peuple.

La langue de Paul Diacre est claire, dans un latin d'une correction remarquable. Il a un don certain de conteur, et son ouvrage, bien construit et impartial, a une grande valeur historique.

Cette œuvre précieuse, très détaillée, a été beaucoup lue au cours du Moyen Âge et largement diffusée par les manuscrits. Elle a connu deux éditions incunables (Florence, 1480 et Lyon, 1482).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Diacre, Histoire des Lombards, présentation et traduction par François Bougard, Brepols, 1994 (collection Miroir du Moyen Âge).

Liens externes[modifier | modifier le code]