Heinrich Zimmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heinrich Zimmer (celtologue).
Heinrich Zimmer

Heinrich Zimmer, né le 6 décembre 1890 à Greifswald dans l'Empire allemand et mort le 20 mars 1943 à Nouvelle-Rochelle dans l'État de New York, est un indianiste et historien de l'art de l'Asie du Sud allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Zimmer est né à Greifswald, en Allemagne. Il commence sa carrière par l'étude du sanskrit et de la linguistique à l'université Humboldt de Berlin dans laquelle il obtient son diplôme en 1913. Entre 1920 et 1924 il donne des conférences à l'université de Greifswald, puis s'installe à l'université de Heidelberg pour occuper la chaire de philologie indienne.

En 1938 il démissionne suite à des pressions par les nazis, puis émigre en Angleterre où il donne des séminaires, de 1939 à 1940, au Balliol College, à Oxford. En 1940 il s'installe à New York où il accepte le statut de Visiting Lecturer (maître de conférences invité) en philosophie à l'université Columbia. Il a alors pour étudiant Joseph Campbell. Il y décède, en 1943, d'une pneumonie.

La méthode de Zimmer consiste à examiner les images religieuses en utilisant des interprétations sacrées comme clé de leurs transformations psychiques. Son utilisation de la philosophie indienne et de l'histoire des religions pour en interpréter les productions artistiques est en contradiction avec les enseignements de son époque. Sa vaste connaissance de la philosophie indienne et des croyances puraniques ou tantriques permirent à Zimmer d'être connu dans le monde entier. Campbell a édité plusieurs travaux de Zimmer après sa mort. Le psychiatre Carl Gustav Jung a développé une correspondance amicale avec Zimmer, après avoir fait sa connaissance, par l'intermédiaire du sinologue Richard Wilhelm en 1932, et a écrit avec lui un volume intitulé Der Weg zum Selbst (La Voie vers le Soi). Zimmer est aussi reconnu pour avoir popularisé l'art d'Asie du Sud en Occident.

Il se maria en 1929 avec Christiane, fille de l'écrivain Hugo von Hofmannsthal.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Kunstform und Yoga im Indischen Kultbild, 1926 (traduit en anglais : Artistic Form and Yoga in the Sacred Images of India par Gerald Chapple, James B. Lawson et J. Michael McKnight, 1984)
  • Maya : Der Indische Mythos, 1936
  • Myths and Symbols in Indian Art and Civilization, édité par Joseph Campbell, 1946
  • Hindu Medicine., édité par Ludwig Edelstein, 1948
  • The King and the Corpse: Tales of the Soul's Conquest of Evil, édité par Joseph Campbell, 1948
  • Philosophies of India, édité par Joseph Campbell, 1953
  • The Art of Indian Asia, its Mythology and Transformations, complété et édité par Joseph Campbell, 1955
  • Heinrich Zimmer : Coming Into His Own, édité par Margaret H Case, 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]