Belouizdad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Belouizdad
Vue de la rue Belouizdad (anciennement rue de Lyon, où a vécu Albert Camus)
Vue de la rue Belouizdad (anciennement rue de Lyon, où a vécu Albert Camus)
Noms
Nom algérien بلوزداد
Nom amazigh ⴱⴻⵍⵡⴻⵣⴷⴰⴷ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Alger
Daïra Hussein Dey
Président de l'APC Aggoun M'hamed
2007-2012
Code postal 16015
Code ONS 1604
Démographie
Population 44 050 hab. (2008[1])
Densité 20 394 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 45′ 13″ N 3° 03′ 44″ E / 36.753542, 3.06227836° 45′ 13″ Nord 3° 03′ 44″ Est / 36.753542, 3.062278  
Superficie 2,16 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger
Localisation de la commune dans la wilaya d'Alger

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Belouizdad

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Belouizdad

Belouizdad (antérieurement, Belcourt pendant la période coloniale, Hamma Annassers après l'Indépendance) est une commune de la wilaya d'Alger en Algérie, faisant partie de la ville d'Alger.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune de Belouizdad constitue l'un des quartiers de la ville d'Alger. Elle se situe à environ 3 km au sud-ouest du centre-ville[2].

Communes limitrophes de Belouizdad
Sidi M'Hamed Alger-Centre Mer Méditerranée
Sidi M'Hamed Belouizdad Hussein Dey
El Mouradia,
El Madania
El Madania Kouba,
El Madania

Relief[modifier | modifier le code]

Belouizdad possède une façade littorale de 1,6 km de long. Un espace vert avec un restaurant y constituait la seule partie aménagée de la baie d'Alger. Cet espace a depuis laissé place à une usine de dessalement d'eau de mer d'une capacité de 200 000 mètres cubes/jour, construite par General Electric et inaugurée le 28 février 2008[3].

Transport[modifier | modifier le code]

La commune de Belouizdad est traversée par la Rocade Nord d'Alger.

Elle est desservie par deux stations de la première ligne du Métro d'Alger : la station El Hamma et la station Jardin d'essais.

Une gare ferroviaire dessert la commune : la gare de Belcourt.

Deux téléphériques relient les quartiers de Belcourt aux hauteurs de la ville d'Alger :

Le terminal de bus du Ruisseau est desservi par les bus de l'Entreprise de transport urbain et suburbain d'Alger.

Deux stations de taxi sont présentes aux abords de la commune : la station du cimetière de Sidi M'Hamed et la station Les fusillés.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Première banlieue industrielle de la ville d'Alger à la fin du 19e siècle, Belcourt s'étend d'Ouest en Est de Mustapha jusqu'au Ruisseau entre deux grands axe, la rue de Lyon (actuelle Mohamed Belouizdad) au sud et la rue de Sadi Carnot (actuelle Hassiba Ben Boulaid) au nord.

Elle est composée de quatre quartiers principaux : Belcourt, Laâqiba, El Hamma et Le Ruisseau séparé des deux premiers par le Jardin d'Essai.

Belcourt[modifier | modifier le code]

C'est la partie la plus proche d'Alger, constituée d'immeubles haussmanniens. La limite avec la commune de Sidi M'hamed se situe au niveau de l'ancien arsenal du champs de manœuvres. Plusieurs immeubles sont tombés en ruine surtout après le tremblement de terre de 2003.

Laaqiba[modifier | modifier le code]

C'est un quartier situé en pente autour du cimetière du du mausolée de Sidi M'hamed Bou Qobrine.

Cervantes[modifier | modifier le code]

Ce quartier résidentiel constitué autour d'un lacet qui monte vers le bois des arcades doit son nom à la grotte du même nom.

Hamma[modifier | modifier le code]

Plus tourné vers le port et le chemin de fer, le Hamma a longtemps été constitué principalement d'usines et d'entrepôts. La plupart des battisses sont soit abandonnées soit en ruine. Le quartier connait une transformation dans sa partie nord avec la construction de la Cité El Djaouhara par la CNEP et les Hamma Towers. Un hôtel Mariott est aussi en construction jusqu'à côté du Sofitel.

Ruisseau[modifier | modifier le code]

Séparé du reste de la commune par le Jardin d'Essai, il constitue partie du quartier plus grand du même nom. Il est coupé en deux par le chemin Fernane Hannafi (ex Vauban). Au sud on y trouve les cités La Régie et HBM et le stade du 20 août, au nord une zone d’entrepôts et d'entreprises.

Monfleury[modifier | modifier le code]

Tout comme Cervantes, Montfleury est un quartier résidentiel en lacets faisant face au Ruisseau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Belcourt a été construite sur une partie marécageuse de la plaine d'Alger, au pied du ravin de la femme sauvage et du bois des arcades. Belcourt est le nom du premier entrepreneur qui a bati des maisons sur cette plaine.

  • 1577 Miguel de Cervantes alors prisonnier du roi d'Alger se cacha dans une grotte avant d'être pris.
  • 1832 Début de la construction du Jardin d'Essai, et concessions de terres agricoles au profit des colons dans la partie comprise entre le jardin d'essais et le champ de manœuvre.
  • 1835 Elle fait partie de la commune nouvellement créée de Mustapha.
  • 1956 Inauguration du Téléphérique d'El Madania reliant Laaqiba à El Madania (cité Diar El Maacoul)
  • 1960 manifestation du 11 décembre
  • 1987 Inauguration du téléphérique du Mémorial reliant le jardin d'essai du Hamma au Mémorial du martyr
  • 1988 Affrontement entre Les services publics et citoyens
  • 1992 La commune d'El Hamma-El Annasser prend le nom de Mohamed Belouizdad en hommage au chahid issu du quartier[4].

Population et Société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1987 1998 2008
65 522 59 248 44 050
(Source : ONS)


Enseignement[modifier | modifier le code]

Enseignement scolaire[modifier | modifier le code]

  • 15 écoles primaires publiques
  • Ecole frères Fadhil
  • Ecole Abdelaziz Boumezrag
  • Ecole Salem Bouznad
  • Ecole Abderrahmane Rebaine
  • Ecole Moufdi Zakaria
  • Ecole Hamoud Amache
  • Ecole Abderahmane Amhine 1
  • Ecole Mohamed Azzoune
  • Ecole Tahar Salem
  • Ecole Aicha El Amria
  • Ecole Mekhlouf Zenati
  • Ecole Boudoua Tahar 1
  • Ecole Boudoua Tahar 3
  • Ecole Aissiou Abdelkader
  • Ecole Mahmoud Imaache
  • 8 Collèges d'enseignement moyen publics (CEM)
  • CEM Ben Ramdane Mostefa
  • CEM Mostefa Dahar
  • CEM Ahmed Khelifa
  • CEM Larbi Tebessi
  • CEM Belkacem Bouchafa
  • CEM Mekhlouf Zenati
  • CEM Yahia Maaziz
  • CEM Mohamed Douar
  • 3 Lycées publics
  • Lycée Boualem Rouchai
  • Lycée Fodhil El Ouartilani
  • Lycée technique Ibn El Haithem

Santé[modifier | modifier le code]

  • Polyclinique Bouchenafa
  • Polyclinique Nicira Nounou
  • Polyclinique Cervantes
  • Clinique Mdoukal
  • Centre de santé de wilaya de la Police
  • Centre de Santé Bachir Laadjouz

Administration et Politique[modifier | modifier le code]

Sieges d'administrations[modifier | modifier le code]

  • Annexe du Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Ville
  • Hôtel des monnaies de la Banque d'Algérie
  • Siège de l'Institut Pasteur
  • Siège de l'Entreprise du Métro d'Alger
  • Fond National d'Investissement (FNI)
  • Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC)

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Liste des maires succesfis[modifier | modifier le code]

Sécurité[modifier | modifier le code]

La communes compte 3 commissariats de police et une gendarmerie

  • Sureté Urbaine cité Djaouhara
  • Sureté Urbaine à Laaqiba (ex 7e)
  • Sureté Urbaine au Ruisseau (ex 12e)
  • Gendarmerie chemin Fernane Hannafi (ex Vauban)

Économie[modifier | modifier le code]

La commune de Belcourt n'est pas une commune industrielle, elle a surtout une vocation de petit commerce et de marchés. Cependant elle compte quelques usines et entrepôts :

  • Siège de Hamoud Boualem, implantation de la première usine en 1878.
  • Sonatrach, activité commercialisation
  • Siège de plusieurs filiales de Sonelgaz.
  • Usine de la Société Nationale de Tabac et Allumettes (SNTA)
  • Ateliers SNTF.
  • SNATB (Transformation du Bois)
  • Station de dessalement d'eau D'EL Hamma (HWD)http://hwd-dz.com/cms/fr/
  • DIPROCHIM
  • SHYMECA (groupe ENAD)

Vie quotidienne et patrimoine[modifier | modifier le code]

Equipements culturels[modifier | modifier le code]

Equipement touristique[modifier | modifier le code]

  • Hôtel Sofitel Alger
  • Hôtel de l'Indépendance
  • Auberge de Jeunesse Hassiba Ben Bouali

Sports[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya d'Alger, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne du 19/12/1984, page 1518, délimitation du territoire de la commune de Belouizdad (anciennement Hamma Annassers).
  3. http://www.actu-environnement.com/ae/news/alger_General_Electric_usine_dessalement_eau_4567.php4
  4. http://www.joradp.dz/JO8499/1992/075/FP1583.pdf
  5. Ahmed Bouda : un islamo-nationaliste Algérien sur le site www.oumma.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]