José Manuel Moreno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moreno.
José Manuel Moreno
Jose Manuel Moreno.jpg
José Manuel Moreno en 1946
Biographie
Nom José Manuel Moreno Fernández
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Naissance 3 août 1916
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Décès 26 août 1978 (à 62 ans)
Lieu Merlo (Argentine)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1935-1944 Drapeau : Argentine River Plate
1944-1946 Drapeau : Mexique Club España
1946-1948 Drapeau : Argentine River Plate
1949 Drapeau : Chili Universidad Católica
1950 Drapeau : Argentine Boca Juniors
1951 Drapeau : Chili Universidad Católica
1952 Drapeau : Uruguay Defensor Sporting
1953 Drapeau : Argentine Club Ferro Carril Oeste
1954-1956 Drapeau : Colombie Independiente Medellín
1960-1961 Drapeau : Colombie Independiente Medellín
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1936-1950 Drapeau : Argentine Argentine 34 (19)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

José Manuel Moreno (3 août 1916 - 26 août 1978), surnommé El Charro, est un footballeur argentin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a la particularité d'avoir remporté les championnats nationaux de quatre pays différents, seul le championnat d'Uruguay lui fait défaut.

Moreno débute sa carrière dans les équipes de jeunes de River Plate jusqu'à l'âge de 18 ans avant que l'entraîneur hongrois Emerico Hirschl le sélectionne pour une tournée au Brésil. Ainsi, sa première apparition dans un match officiel a lieu contre le club brésilien de Botafogo.

Dès lors, il ne quitte plus l'équipe professionnelle et remporte le championnat argentin en 1936, 1937, 1941, 1942 et 1945 au sein d'une équipe de River baptisée La Máquina (« la machine ») dont fait partie notamment Juan Carlos Muñoz, Ángel Labruna, Adolfo Pedernera et Félix Loustau.

La Máquina : Muñoz, Moreno, Pedernera, Labruna et Loustau

Transféré au Club España au Mexique en 1944, il gagne le championnat mexicain en 1946 avant de revenir dans le club Porteños. En 1949, Moreno signe à Universidad Católica (Chili) où il obtient un nouveau titre de champion. De retour en Argentine en 1950, cette fois à Boca Juniors, il atteint la seconde place avec l'équipe.

Après un nouveau passage par Universidad Católica, puis aux Defensores de Montevideo (Uruguay) et enfin au Club Ferro Carril Oeste, il rejoint le championnat colombien en signant pour l'Independiente Medellín où il est également entraîneur-joueur. En Colombie, il remporte un titre de champion en 1955, et enfin son douzième et dernier titre en 1957. Il célèbre son jubilé avec l'Independiente lors d'un match amical contre Boca Juniors en 1961.

José Manuel Moreno compte 34 sélections et 19 buts en équipe d'Argentine entre 1936 et 1950[1], remportant les Copa América 1941, 1942 et 1947. Moreno inscrit notamment le 500e but de l'histoire de la Copa America en 1942 contre l'Équateur, match marqué par les cinq buts d'El Charro (12-0) qui termine meilleur buteur de cette édition en compagnie d'Herminio Masantonio.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Argentina - Record International Players, RSSSF

Lien externe[modifier | modifier le code]