Gentiane de printemps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gentiana verna

La Gentiane de printemps (Gentiana verna), également appelée « gentiane printanière », est une plante herbacée de la famille des gentianacées aux fleurs de 12 à 18 mm, de couleur bleu foncé vif (bleu verdâtre à l'extérieur des pétales, parfois rouge violacé ou rarement blanc) apparaissant de la fin du printemps au début de l'été.

détail de la fleur
détail de la fleur
Gentiana verna.jpg

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante vivace basse qui pousse en touffe gazonnante à moyenne altitude sur sol moyennement acide à calcaire.

Les feuilles sont surtout basales ; ovales à lancéolées, et d'un vert vif.

La tige courte comporte jusqu'à trois paires opposées de feuilles elliptiques ou lancéolées.

Les fleurs attirent les papillons et les abeilles (en particulier les bourdons). Les fourmis sont responsables de la propagation de ses graines.

Distribution[modifier | modifier le code]

G. verna est l'une des gentianes les plus répandues. On la trouve sur les alpages ensoleillés de toute l'Eurasie de l'Irlande à la Russie. Elle est commune en Europe centrale et du sud, en moyenne montagne comme le Jura et les Balkans jusqu'à une altitude de 2.600 m et dans les régions montagneuses allant du haut Atlas du Maroc, les montagnes de Turquie, d'Irak et d'Iran.

Elle a tendance à prospérer sur les prairies sèches à sol calcaire ou siliceux. Sa rareté dans certains pays européens a entraîné sa protection comme espèce menacée.

Symbolisme[modifier | modifier le code]

Des superstitions sont associées à la Gentiane de printemps, ainsi cueillir une Gentiane pour la mettre dans une maison porterait malchance car l'individu risquerait d'être frappé par la foudre.

Sur les autres projets Wikimedia :