Fuji (pomme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuji.
Pomme fuji.
Pommes fuji.

Fuji est un cultivar de pommier domestique.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une variété de pomme rouge très sucrée, riche en jus et à la texture ferme et croquante.

Au Japon, cette variété représente 80 % de la consommation nationale. La Chine est un producteur important de cette variété.

La fuji est une pomme de couleur rouge, bicolore, selon le clone de fuji, elle peut être striée ou lessivée.

Santé[modifier | modifier le code]

Une pomme, une source journalière d'antioxydants.
Antioxydants pour la fuji crue avec sa pelure: 2589 µ mol TE/100g [1].

Origine[modifier | modifier le code]

Variété créée au Japon en 1939 par le centre de recherche en horticulture de Morioka [2]; exportée en 1962 par la station de recherche en horticulture de Tohoku.

Son nom n'a rien à voir avec le mont Fuji mais provient du nom de la ville où cette variété de pomme a été cultivée et élaborée en premier lieu : Fujisaki, circonscription de la préfecture d'Aomori, au Nord du Japon.

Parenté[modifier | modifier le code]

Cultivar issu du croisement des variétés Ralls Janet × Red Delicious.
Mutants:

  • Fuji Kiku 8

Pollinisation[modifier | modifier le code]

  • Groupe de floraison: D (simultanément à la Golden delicious).
  • S-génotype: S1S9 [3].
  • Incompatibles: Dalinette, ...
  • Semi-compatibles: Reine des Reinettes, Ontario, Cox's Orange pippin, Florina, ...
  • Compatibles: Rubinola, Topaz, Rajka, Golden Delicious, Granny Smith, ...

Susceptibilités aux maladies[modifier | modifier le code]

  • Tavelure: élevée[4]
  • Mildiou: non susceptible
  • Rouille: élevée
  • Feu bactérien: élevée

Culture[modifier | modifier le code]

Arbre de vigueur moyenne, ce cultivar est fortement porté à l'alternance, il faut procéder à un éclaircissage et une arcure sévères pour obtenir une récolte régulière.

Maturité : la cueillette s'effectue fin octobre entre 180 et 190 jours après la floraison pour limiter l’incidence des maladies post-récoltes (craquelure de la peau et brunissement interne).
Conservation: le fruit se conserve très bien (jusqu'en mai).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pennsylvania Tree Fruit Production Guide 2010-2011, Dr. Stephen Miller of the USDA Fruit Research Lab.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) U.S. Department of Agriculture, Agricultural Research Service (2010).
    Oxygen Radical Absorbance Capacity (ORAC) of Selected Foods, Release 2.
    Nutrient Data Laboratory Home Page: http://www.ars.usda.gov/nutrientdata/orac
  2. Documentation Keepers nursery
  3. HortScience 39(5):943-947, (2004).
  4. Dr. Stephen Miller of the USDA Fruit Research Lab in Kearneysville, West Virginia.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :