Transparente blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pommes Transparente blanche.

La Transparente blanche est une variété de pomme apparue en Lettonie et introduite en France vers 1815 (vraisemblablement ramenée par des soldats lors de la campagne de Russie en 1812 comme la Colapuy). Cette variété est probablement la meilleure des pommes précoces (pommes d'été). C'est une bonne pomme de cuisson qui donne des compotes très fines.

Synonymes : White Transparent, Weisser Klarapfel, Klarapfel, Transparente jaune, Pomme d'août, 'Madeleine' de l'Anjou, Mantois en passant par le Perche ; 'Saint Jean' dans le grand Sud-Ouest ; 'Pomme de Blé' vers la Meuse ; 'Ernteapfel' en Alsace ; 'Papierowka' en Pologne et en Ukraine' ; 'Petrovka' en Bulgarie, chacun des états Baltes lui a attribué un nom différent.

Description[modifier | modifier le code]

  • Forme: ronde, légèrement conique, légèrement angulaire, côtes marquées de la base au sommet, asymétrique.
  • Grosseur: moyenne, 64-66 × 57-70 mm.
  • Chair: blanche, juteuse, moyennement ferme, très tendre, croquante.
  • Saveur: d'une légère acidité rafraîchissante, aigrelette, très sucrée, plaisante. A maturité devient suave et très vite farineuse (le devient moins vite s'il reste sur l'arbre).
  • Peau: fine (supporte mal les manipulations) quelquefois joue rouge sur la face ensoleillée.
  • Utilisation: transformation, séchage, congélation, compote, excellente pour la cuisine, bonne pour la consommation en frais

Pollinisation[modifier | modifier le code]

Variété diploïde, moyennement autofertile.

Culture[modifier | modifier le code]

La Transparente blanche est une variété de vigueur faible, à greffer sur porte-greffe vigoureux (franc), assez difficile à former.

Donne une production régulière et précoce (mature dès la fin juillet). Époque de consommation idéale : jusque fin août. Ensuite elle devient vite farineuse et ne se conserve pas.

Maladies et sensibilités[modifier | modifier le code]

  • Tavelure: très susceptible[2].
  • Feu bactérien: très susceptible.
  • Mildiou: très susceptible.
  • Rouille du cèdre: très susceptible.
  • Chancre: variété sensible.
  • Distribution: sensible aux chocs et transports.

Références[modifier | modifier le code]

  1. International Journal of Horticultural Science (2006), 12(2).
  2. Dr.Stephen Miller, Pennsylvania Tree Fruit Production Guide (2010-2011)