Frontierland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Frontierland (Angleterre).
Le logo de Frontierland

Frontierland est l'un des pays des Royaumes enchantés de Disney. Il fait partie des cinq lands voulu par Walt Disney pour Disneyland.

Frontierland signifie en anglais le pays de la frontière. "Frontier" est ici pris dans le sens de la dernière frontière du pays États-Unis. C'est le mythe de l'Ouest Américain. En raison de l'absence de signification du terme Frontier au Japon le nom du land a été transformé en Westernland tout en gardant le même concept. En Chine, le concept complet est absent car le mythe du Far West n'a pas de signification, il n'existe pas de Frontierland dans le parc de Hong Kong Disneyland.

Le concept[modifier | modifier le code]

Le thème de ce land est la conquête de l'ouest aux États-Unis au XIXe siècle. Le décor n'est pas uniquement le Far West mais s'étend des rives du Mississippi jusqu'à la frontière de la Californie en fonction des parcs. Le land comprend des cow-boys, de pionniers, des villes fantômes, du Plateau du Colorado et de la Ruée vers l'or californienne. Cette partie couvre plus précisément la période couverte des années 1790 à 1880[1],[2]. Le thème y est la célébration des pionniers américains qui ont traversé le continent depuis les rives du Mississippi jusqu'à l'ouest mythique à bord de chariots bâchés[2]. D'autres éléments complètent le thème tels que Tom Sawyer Island et les bateaux à aubes de Rivers of America pour les rives du Mississippi.

Le concept original du land à l'ouverture de Disneyland (en 1955) était plus orienté sur la nature et sa représentation. La principale attraction était Nature's Wonderland plus proche de Jungle Cruise à Adventureland. Elle reproduisait les décors majestueux de l'ouest américain et trois attractions permettait de parcours ces décors : en diligence, en, train et à dos de mule. Le décor regorge de détails qui donne l'impression d'être revenu à l'époque du thème mais comme l'indique les imagineers, « beaucoup des éléments mentent[2]. » Ainsi pour ce land, les paysagistes utilisent des essences délocalisées mais semblant vrai et font en sorte de laisser le décor dans un état apparemment moins entretenu que le reste du parc[2]. Le land comporte aussi de nombreux éléments graphiques, des affiches imitant celle d'époque[3].

À l'ouverture du parc Disneyland, Frontierland occupait près d'un tiers de la superficie totale du parc en raison de la popularité des productions Disney associées à ce thème[3]. Depuis, cette proportion a été réduite par l'ajout de nouvelles zones thématiques. À partir de 1960, seuls les mules et le train, ce dernier reprenant l'itinéraire des diligences, parcouraient les décors. La Tom Sawyer Island étendait le thème à la littérature. Le parc du Magic Kingdom ajouta l'attraction Country Bear Jamboree qui fut reprise à Disneyland mais dans un autre land, Bear Country.

À partir des années 1970, l'idée de montagnes russes de type train fou germa dans les esprits des imagineers. Nature's Wonderland fut donc fermé en 1977 et remplacé en 1979 par le train fou traversant une mine abandonnée de Big Thunder Mountain. Le thème de cette attraction est la ruée vers l'or de 1848-1849[2]. Cette attraction a été recopiée dès l'année suivante au Magic Kingdom en Floride à l'emplacement d'une autre attraction alors à l'état conceptuel, Western River Expedition, qui ne vit pas le jour.

La version de Tokyo Disneyland, ouverte en 1983, reprend essentiellement les éléments du Magic Kingdom. En 1992, les efforts d'enrichissements du thème firent du Frontierland de Parc Disneyland un land avec une grande unité thématique. À l'image du Liberty Square du Magic Kingdom, le land propose un voyage architectural et géographique à travers l'ouest américain. Le thème adopte celui d'une petite ville avec ses mythes, ses personnalités, ... L'une d'elle serait le propriétaire du Phantom Manor et de la mine désaffectée de Big Thunder Mountain. Le thème de la version de Floride a été aussi étendue avec l'ouverture de Splash Mountain au sein de Frontierland et non comme à Disneyland et Tokyo Disneyland de Critter Country.

Les parcs[modifier | modifier le code]

Disneyland[modifier | modifier le code]

La version de Disneyland a déjà changé de concept principalement avec l'ouverture en 1979 de Big Thunder Mountain. Concept repris dans les autres parcs ouverts ensuite. Le land comprend aussi un important spectacle pyrotechnique donné sur les bors de la rivière : Fantasmic!. De plus un navire à voile navigue autour de Tom Sawyer Island en plus du navire à aube.

A Disneyland, Frontierland comprend les attractions

Magic Kingdom[modifier | modifier le code]

Le Frontierland du Magic Kingdom est similaire à celui de Disneyland en dehors de sa disposition au sud des Rivers of America et non à l'est.

Au Magic Kingdom, Frontierland comprend les attractions

Tokyo Disneyland[modifier | modifier le code]

A Tokyo Disneyland le nom a été modifié en Westernland car le terme de "Frontier" n'est pas compris au Japon comme en occident.

A Tokyo Disneyland, Westernland comprend les attractions

Parc Disneyland[modifier | modifier le code]

En France le parc se situe juste à gauche derrière Main Street à la différence des parcs américains et japonais, il est donc placé au sud d'Adventureland et non l'inverse. L'île au milieu des Rivers of the Far West est consacrée à Big Thunder Mountain et non pas à Tom Sawyer. Comme indiqué précédemment, le thème du land est plus élaboré. L'entrée se fait par la ville de Thunder Mesa qui sert de fil conducteur au land. Deux navires à aubes parcourent les Rivers of the Far West.

A Parc Disneyland, Frontierland comprend les attractions

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Imagineers, The Magic Kingdom At Walt Disney World: An Imagineer's-Eye Tour, p. 52
  2. a, b, c, d et e (en) The Imagineers, Disneyland: An Imagineer's-Eye Tour , p. 46
  3. a et b (en) The Imagineers, Disneyland: An Imagineer's-Eye Tour , p. 47

Liens externes[modifier | modifier le code]