Film étirable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Film.
Un rouleau de film étirable.

Un film étirable, aussi appelé à tort cellophane, est une pellicule de matière plastique, ductile, transparente et adhérente, utilisée pour la protection des denrées alimentaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1933, Ralph Diley était stagiaire au laboratoire Dow Chemical. Alors qu'il nettoyait de la verrerie après des essais, un dépôt formé sur une éprouvette lui résistait ; impossible de l’éliminer.

Il venait de découvrir accidentellement le polyvinylidène chloré (PVdC), un copolymère apparenté au PVC, auquel ses longues molécules donnent une incomparable résistance aux solvants et aux acides et une imperméabilité excellente à la vapeur d’eau et à l’oxygène (comparable à celle de l’EVOH).

Quelques aménagements permirent aux chercheurs de Dow Chemical d’en faire un matériau militaire, vert foncé, le Saran (ainsi baptisé en souvenir de l'inventeur, dont les filles se prénommaient Sarah et Anne), permettant de protéger les pièces d’avion de la corrosion marine sur les porte-avions. Après la guerre, Dow vint à bout de son odeur désagréable et de sa couleur et parvint à obtenir l’agrément alimentaire pour le PVdC. Il fut assez facile de l’extruder en film, et, comme il avait la particularité de se coller spontanément à peu près à tout, y compris à lui-même, Dow imagina de le commercialiser pour l'usage que l'on connaît aujourd'hui, d'abord à l'intention de l'industrie, en 1949, puis des foyers, en 1953. Le film étirable devint le premier produit du groupe destiné aux particuliers, sous le nom de Saran Wrap, qui est encore le nom générique donné aux États-Unis aux bobineaux ménagers.

Quand, dans leur livre L’homme de 2 000 ans, Carl Reiner demande à Mel Brooks de désigner la plus grande invention de l’histoire de l’humanité, celui-ci répond : « le Saran Wrap ».

Évolution[modifier | modifier le code]

Depuis, on a découvert que d’autres matériaux permettent à des films de devenir collants : le polyéthylène additivé et le PVC plastifié, par exemple. Ils sont moins chers que les films à base de PVdC, et les caractéristiques barrière de ce matériau ne leur manquent pas puisqu’ils n’agissent que dans la protection des aliments et non pas leur conservation. On situe vers les années 1960 les débuts des films étirables destinés au contact alimentaire, transparents et performants, à base de PVC, puis aux années 1980 ceux des films à base de polyoléfines. C’est Goodyear qui lança le film étirable en PVC plastifié, mais aujourd'hui un seul site de production subsiste sous la marque du fabricant de pneumatiques, à São Paulo, au Brésil.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Site de l'Epfma (Association européenne des producteurs de film étirable)