Pelliculage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le pelliculage (ou plus souvent et plus justement appelé laminage) consiste à appliquer à l'aide d'une pelliculeuse ou machine de pelliculage un film plastique sur une surface. Les produits finis sont les couvertures de livres ou de magazines, les affiches, les plaquettes publicitaires, les étuis cosmétiques, la PLV, les menus...

Cette opération est une opération dite de finition ou de traitement de surface imprimée.

Pour information, la chaîne graphique se compose du prépresse qui consiste à concevoir le document à imprimer, puis de l'impression et enfin du façonnage souvent appelé Print FInishing consistant à donner au produit sa forme finale (livre, brochure, fiche produit, affiche, étui...).

Dans le domaine du traitement industriel des semences, les semenciers parlent de pelliculage pour désigner l'enrobage de semences (de maïs par exemple) par un « coating » contenant des pesticides (fongicides, nématicide, insecticide) tels que le fipronil par exemple.

Avantages du pelliculage[modifier | modifier le code]

Le pelliculage a trois avantages principaux :

  • Il augmente la durée de vie du produit imprimé en lui permettant de résister à l'humidité, aux taches de toute sorte, au déchirures... La tenue dans le temps des documents ainsi protégés peut aller jusqu'à plusieurs mois, voire plusieurs années, en fonction de l'usage qui en est fait.
  • Il rend les emballages des produits ou les couvertures de livres plus attractifs en leur donnant un aspect qualitatif et peut donc contribuer à susciter l'acte d'achat
  • Il permet des traitements ultérieurs comme le vernis sérigraphique, la dorure à chaud, le gaufrage... qui vont eux aussi contribuer à susciter l'acte d'achat

Modes d'application[modifier | modifier le code]

Il existe deux grands principes d'application de ce film plastique.

Le pelliculage traditionnel dit humide[modifier | modifier le code]

C'est le premier et le plus ancien. Il consiste à utiliser une machine qui encolle le film puis applique le film encollé sur le papier à pelliculer.

Les colles utilisées sont les suivantes :

  • Les colles solvant : ces colles ne sont quasiment plus utilisées en raison de leur nocivité, des risques d'incendie et des réglementations environnementales en vigueur.
  • Les colles à eau : ces colles ont remplacé les colles solvant car elles sont simples à utiliser, très flexibles, adaptées à tous types de substrats ou films et pas nocives. Elles sont très présentes chez les pelliculeurs et spécialistes du packaging.
  • Les colles UV : ces colles ont l'avantage d'être appliquées à froid et réticulent sous rayonnement UV. Toutefois, elles sont contraignantes quant au support papier, ont souvent une odeur résiduelle qui les rend impropres pour le pelliculage de packaging de biens alimentaires ou parfums et ne peuvent pelliculer que des supports transparents.
  • Les colles Solventless ou sans solvant : elles sont intéressantes pour leur coût réduit mais demandent un calage machine long, un temps d'attente après pelliculage variant de 12 à 24h et une grande expertise de la part des opérateurs. À noter que certaines machines récentes (Modulo SF Ecosystem) permettent de réduire les temps de préparation, nettoyage et calage. Elles permettent également de rendre le séchage plus rapide et l'aspect brillant.

Le pelliculage thermique dit dry[modifier | modifier le code]

Le second procédé consiste à appliquer un film déjà enduit d'une colle réactivable à chaud et qui s'applique par pression : ce procédé est appelé le dry ou le pelliculage à chaud ou encore le pelliculage thermique.

Il est très simple d'utilisation, écologique, et permet une grande productivité. Cependant, le coût du pelliculage est élevé avec ce procédé et il existe peu de variétés de film différentes.

Types de film[modifier | modifier le code]

Les grandes catégories de films de pelliculage sont : les films polypropylène (OPP), les films polyéthylène téréphtalate (PET), les films acétate de cellulose et les films Polyester. Chacun de ces films est plus ou moins bien adapté à une ou plusieurs transformations ultérieures particulières et présente des avantages et des inconvénients qu'il faut maîtriser ou anticiper. Il existe aussi le film PLA (Polylactic acid) fait à base de plante végétale (maïs). Cette pellicule est biodégradable et compostable. Leur aspect peut être brillant, mat ou satiné.

Cependant, des traitements spéciaux de métallisation ou d'application de vernis permettent d'obtenir un film doré, argenté, coloré, à diffraction, holographique.

Fournisseurs de matériels de Pelliculage[modifier | modifier le code]

La société BIllhoefer a été de nombreuses années le principal fournisseur du secteur mais elle a déposé le bilan en 2009. La société Steinemann avec les LOTUS propose des matériels avec colles PUR. La société Paperplast propose des matériels pour films Dry et colle à eau. La société Ecosystem en Italie propose des matériels productifs utilisant colles à eau, colles PUR et films Dry. En outre la société propose des matériels de sérigraphie, pelliculage fenêtre et calandrage ce qui fait de Ecosystem l'un des principaux fournisseurs européens de matériels de finition.