Cellophane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Film étirable.
Cellophane
Emballage alimentaire
Emballage alimentaire
Identification
No CAS 9005-81-6
PubChem 167459
Propriétés physiques
fusion ramollit à 150 °C
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La cellophane est un film fin et transparent constitué d'hydrate de cellulose. C'est un matériau très utilisé pour les emballages alimentaires du fait de sa transparence et de son étanchéité aux micro-organismes : on peut donc surveiller la conservation d'un aliment (telles les confitures) sans ouvrir le récipient.

À l'époque de sa découverte il n'y avait pas d'autre matériau souple et parfaitement transparent, les plastiques modernes n'existant pas encore.

Origine et fabrication[modifier | modifier le code]

La cellophane fut inventée en 1908 par un ingénieur chimiste suisse du nom de Jacques Brandenberger qui apporta ses brevets en 1917 à la société anonyme « La Cellophane ». Cette société exploita notamment deux usines à Mantes-la-Ville (Yvelines) et Bezons (Val-d'Oise).

Le terme cellophane, qui est devenu un nom commun, a été créé par Brandenberger par contraction de « cellulose » et de « diaphane » (translucide). On peut aussi parler de pellicule cellulosique.

Le processus de fabrication consiste à extruder de la viscose à travers une fente étroite dans un bain d'acide qui reconvertit la viscose et régénère la cellulose sous forme d'un film. Un processus similaire, faisant appel à l'extrusion par des trous (une filière) conduit à la production de fibres synthétiques comme la rayonne et le fibranne. La viscose est une solution colloïdale obtenue par dissolution de fibres de cellulose, généralement extraites du bois ou du coton dans un solvant alcalin (soude) peu onéreux.

La production de la cellophane, qui a commencé dans les années 1920, est toujours d'actualité.

Utilisation[modifier | modifier le code]

  • Emballages alimentaires, le film utilisé pour fermer les pots de confiture artisanale ou fabriquée à domicile est de la vraie cellophane : on mouille la feuille qui s'assouplit et se pose sur le pot, elle se tend en séchant. À ne pas confondre avec le film étirable alimentaire vendu en rouleau, qui est du PVC ou du polyéthylène.
  • Production de certains rubans adhésifs.
  • Membranes semi-perméables. En effet, elle n'est pas étanche à l'air et à l'eau et n'est donc pas équivalente à un film plastique, bien que parfaitement étanche aux micro-organismes. Cette semi-perméabilité est utilisée :

Cette membrane sert de modèle pour des expériences sur l'osmose. En effet, la structure du polymère présente de nombreux pores qui laissent passer les petites molécules comme celles du glucose mais pas celles du saccharose à peine plus grosses. Si l'on plonge dans de l'eau un tube fermé par de la cellophane et rempli d'eau sucrée avec du saccharose, l'eau va monter dans le tube par osmose à travers la cellophane. On n'obtient rien de tel avec du film plastique alimentaire.

Depuis les années 1980, la cellophane a été remplacée, pour certaines applications, par le polypropylène orienté, moins coûteux. Certains emballages alimentaires faciles à imprimer et à coller sont toujours en cellophane : elle est facile à reconnaître car elle est très bruyante quand on la froisse et, bien sûr, ne fond pas. Depuis les alentours de 2006 elle est utilisée aussi comme papier à cigarette original car transparent.

Articles connexes[modifier | modifier le code]