Lecteur de code-barres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lecteur et douchette.
Lecteur de code-barres

Un lecteur de code-barres est un appareil électronique servant à lire les informations stockées sous la forme de codes-barres. On l'appelle aussi douchette ou scannette dans le cas de son utilisation courante.

Le principe[modifier | modifier le code]

Un code-barres code une information numérique sous la forme de motifs (le plus souvent barres ou carrés) sombres et clairs.

Quatre solutions optiques existent pour détecter ces deux teintes :

  1. la DEL : le mouvement est manuel, l'objet ressemble à un crayon;
  2. le capteur CCD : le lecteur capte tout le code-barres sans mouvement de l'utilisateur;
  3. le rayon laser : le mouvement automatique de balayage du rayon (miroir oscillant) va parcourir toute la largeur du code-barres.
  4. la caméra CCD : capteur identique à ceux des appareils photo numériques, muni d'une optique et d'un éclairage adaptés à la lecture de code-barres ; seule solution permettant la lecture des codes 2D.

Le rayon laser du lecteur va passer sur le code. En fonction de la zone (sombre ou claire) au-dessus de laquelle le laser va passer, il va être réfléchi différemment, et le lecteur pourra donc savoir si le laser est au-dessus d'une zone claire ou sombre.

Le code est donc parcouru à vitesse constante, l'information du code à barres (couleur en fonction de la distance) est alors transformée en signal électrique en fonction du temps.

Il existe de nombreuses façons de coder un code à barres, mais la plupart des méthodes utilisent, au début et à la fin, des barres de la largeur élémentaire afin de caler le lecteur pour qu'il connaisse la largeur d'un code. Au centre du code à barres se trouvent les informations permettant de transformer les informations utiles en message.

Par exemple, on peut imaginer que « une bande noire ayant trois fois la taille d'une bande élémentaire, suivie d'une bande blanche du double de la largeur élémentaire, suivie d'une bande noire et d'une bande blanche toutes deux de largeur élémentaire » désignent le chiffre 0.

Cette information sera alors transformée en signal électrique en fonction du temps, ressemblant à ceci :

Lecteur de code barre (exemple de signal).png

avec en abscisse le temps, et en ordonnée, le signal électrique.

Contraintes des systèmes de codage[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreux systèmes de codages, tous ces systèmes doivent avoir en commun quelques propriétés :

  • Ils doivent avoir un sens de lecture. Si un code est lu dans un sens, on ne doit pas pouvoir lire un autre code en le lisant dans l'autre sens. En effet, on ne sait pas dans quel sens le scanner va lire le code.
  • Le code doit contenir suffisamment d'informations de cohérence pour pouvoir être déclaré non valide si une barre est « mal reconnue » (c'est-à-dire si sa largeur a été incorrectement reconnue) : il ne faut pas oublier que le lecteur présuppose que le laser parcourt le code à vitesse constante. Mais le lecteur est tenu à la main, et une accélération de la main au mauvais moment et le code sera mal reconnu.

Les codes utilisés[modifier | modifier le code]

De nombreux systèmes existent, mais les principaux utilisés en France pour les produits de grande consommation sont EAN 8 et EAN 13, sur 8 et 13 chiffres respectivement, ainsi que les codes presses ISBN et ISSN sur 18 chiffres, composés d'un EAN 13 suivi d'un add-on sur 5 chiffres (dans lequel est stocké le numéro, ainsi que sa spécificité, c'est-à-dire son caractère hors-série ou non).

Les produits pharmaceutiques et médicaux en France utilisent les code 39[1] et code 128 (norme CIP Pharmacode), alors que les produits pharmaceutiques et médicaux en Suisse utilisent le code EAN 13.

Certaines postes utilisent POSTNET, d'autres le code-barres postal français.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les lecteurs de code-barres sont principalement utilisés dans le cadre du commerce. Plébiscités par les commerçants qui vendent des articles lourds et difficilement manipulables, le lecteur de code-barres facilite la tâche des hotesses de caisses. Les nouveaux modèles de lecteurs sont désormais sans fil ou communiquent avec la caisse enregistreuse via Bluetooth[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Code 39
  2. Le lecteur de code-barres comme accessoire de caisse enregistreuse