Gobelet jetable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir gobelet.

Le gobelet jetable est un gobelet qui est destiné à être jeté ou détruit après son unique utilisation. Il peut être fait de carton ou de matière plastique.

Gobelet en carton[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gobelet en carton.

La surface intérieure des gobelets en carton est souvent recouverte d'une couche plastifiée ou cirée permettant de le rendre étanche. Certains gobelets en carton ont une double paroi qui permet d'isoler le contenu, chaud ou froid, de la main du consommateur.

Gobelet en plastique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gobelet en plastique.

Contrairement au gobelet en carton, le procédé de moulage plastique permet des parois uniques, extrêmement fines avec une cadence de production plus élevée. Généralement présenté de couleur blanche ou translucide, la paroi mince le rend fragile, peu isolante et très rarement réutilisable.

Impact environnemental[modifier | modifier le code]

Beaucoup de gobelets en plastique sont conçus pour un usage unique suivi de leur élimination ou recyclage. L'analyse du cycle de vie comparant les effets environnementaux des gobelets en carton et de ceux en plastique ne favorise ni l'un ni l'autre. De même, leurs avantages ou inconvénients face aux gobelets réutilisables et lavables faits d'autres matières (verre, céramique, métal, etc.) est difficile à déterminer en raison du grand nombre de facteurs impliqués[1].

Selon une étude d'étudiants de l'École polytechnique fédérale de Lausanne, les gobelets jetables utilisent quatre fois plus de ressources naturelles que les gobelets réutilisables. Pour les gobelets jetables, les ressources sont consommées pour leur grande majorité lors du processus de fabrication, le reste étant consommé en fin de vie. Pour les gobelets réutilisables, la quasi-totalité des ressources consommées sont consacrées au lavage[2].

Les gobelets réutilisables sont une meilleure solution que les gobelets jetables incinérés (en PLA ou PP) si le taux de retour est supérieur à 90 % et à 95 % si les gobelets jetables (PLA ou PP) sont recyclés[3].

Le taux de retour habituellement observé est de 70%[4], entre 65% et 75%[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Martin B. Hocking, « Paper Versus Polystyrene: A Complex Choice », Science, vol. 251, no 4993,‎ , p. 504-505 (lire en ligne)
  2. Guillaume Grandchamp et Luc Giger, « Analyse de cycle de vie, gobelets jetables, réutilisables, recyclables », École polytechnique fédérale de Lausanne,‎
  3. « Etude de l’impact environnemental des gobelets réutilisables dans les événements », Bruxelles Environnement,‎
  4. « Le gobelet en plastique réutilisable : quel intérêt pour l’événementiel ? », Gobelets Greencup,‎
  5. « Du gobelet réutilisable au gobelet non siglé, l’exemple du Festival du Bout du monde », Evoleos,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]